Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Culture

La ville de Chartres veut reprendre la main sur son théâtre

Publié le 04/01/2012 • Par Jean-Jacques Talpin • dans : Régions

Peu satisfait de la programmation de son équipement culturel le maire a décidé fin décembre 2011 de ne pas renouveler la convention liant la ville à l’association gestionnaire du théâtre et à la Drac.

Le 1er janvier 2012, une nouvelle convention devait entrer en vigueur pour la gestion de la « scène conventionnée danse et jeune public » qu’anime le théâtre de Chartres depuis 2002. Cette convention signée entre la ville, la Drac et l’Entracte (association gestionnaire du théâtre) permettait de mobiliser près de 130.000 euros de subventions annuelles apportées par l’Etat et le conseil régional. Mais la ville a finalement décidé fin décembre de ne pas renouveler cette convention triennale.

Elite intellectuelle – Depuis plusieurs années déjà, Jean Pierre Gorges, député-maire UMP, estime que « la programmation ne satisfait plus car elle est réservée à une petite élite d’intellectuels ». En clair la ville reproche au théâtre de programmer trop de danse et pas assez de théâtre ou de spectacles et d’accueillir des compagnies en résidence avec peu d’impact local. Jean Pierre Gorges a donc voulu « dire son mot » sur la convention qui « donne l’entier pouvoir au directeur de choisir seul sa programmation ».

Programmation diversifiée – « Je suis fier de mon bilan, répond Stéphane Lecat le directeur du théâtre, nous avons diversifié notre programmation, sans élitisme, avec une ambition pluridisciplinaire dans un souci d’excellence et cela avec un taux de 70% de remplissage des salles ». Pour rebondir, la ville entend prendre l’initiative avec la création prochaine de Chartres Evénements, une SEM chargée d’animer toutes les salles de la ville, d’impliquer les compagnies locales et de préparer la programmation du futur « Chartrexpo », un complexe qui sera conçu par la célèbre architecte anglo-iraquienne Zaha Hadid.

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

La ville de Chartres veut reprendre la main sur son théâtre

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X