Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Notation

Norbert Gaillard : « La dégradation de la note de la France va entraîner celle des autres acteurs publics »

Publié le 04/01/2012 • Par Raphaël Richard • dans : Actu experts finances

Norbert Gaillard, docteur en économie et consultant indépendant.
Norbert Gaillard, docteur en économie et consultant indépendant. NG
Norbert Gaillard est docteur en économie et consultant indépendant. Il est l’auteur de « Les agences de notation » (2010, La Découverte) et de « A Century of Sovereign Ratings » (2011, Springer). Il explique l'intérêt pour une collectivité de se faire noter et les risques qu'elles encourent en cas de dégradation de la France.

Cet article fait partie du dossier

Les collectivités sous l'oeil des agences de notation

En quoi la notation des acteurs publics est un enjeu pour les agences de notation ?

La notation est un enjeu majeur pour plusieurs raisons. Les Etats comme les collectivités ne rapportent pas beaucoup aux agences, mais leur notation permet de réaliser des comparaisons pour les émetteurs de titre et les investisseurs. A l’origine, la notation souveraine était même un préalable à celle des entreprises et des banques. Dans un pays, la note maximale est généralement celle de l’Etat.  Elle donne une idée globale du risque.

Il y a aussi un enjeu marketing. Standard & Poor’s revendique ainsi la notation de 130 pays. Au total, les trois agences notent environ 140 Etats ; la plupart le sont par plusieurs d’entre elles. C’est un produit marketing en tant que tel. Les pays qui ne sont ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Références

Remettre la notation financière à sa juste place - Etude de Norbert Gaillard pour l'Institut Montaigne - juillet 2012

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Norbert Gaillard : « La dégradation de la note de la France va entraîner celle des autres acteurs publics »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X