Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Fiche n° 6. Les organes de la politique monétaire

Publié le 02/01/2012 • Par La Rédaction • dans : Fiches de révision

Les organes de l’Union économique et monétaire (UEM) ont pour principale mission de déterminer la politique monétaire européenne, de parfaire la réalisation du marché intérieur, de prendre des décisions sur l’euro et d’assurer la stabilité des prix au sein de l’Union européenne. Ces institutions sont la Banque centrale européenne, le Système européen des banques centrales, le Comité économique et financier, l’Eurogroupe et "ECOFIN".

La première étape de l’Union économique et monétaire prévoyait la libre circulation des capitaux et une convergence accrue des politiques économiques. Pendant la première phase de l’Union économique et monétaire de 1990 à 1993, aucune institution monétaire n’a été créée. Il faudra attendre le 1er janvier 1994 pour voir naître l’institution phare de la deuxième phase de l’UEM : l’Institut monétaire européen.

Il reprend les attributions des organes monétaires précédents qui ont disparu à sa création, c’est-à-dire celles du fonds européen de coopération monétaire, du comité monétaire et du comité des gouverneurs des banques centrales.

 

I. LA BANQUE CENTRALE EUROPEENNE

Prévue par le traité de Maastricht de 1992, la Banque centrale européenne (BCE), mise en place le 1er juin 1998 à Francfort en Allemagne, a remplacé, à compter du 1er janvier 1999, l’Institut monétaire européen.

Elle est responsable de la mise en œuvre de la politique monétaire dans la zone euro, qui constitue la deuxième économie mondiale après les Etats-Unis.

La zone euro a vu le jour en janvier 1999, lorsque les banques centrales nationales de onze États membres de l’Union européenne (UE) ont transféré à la Banque centrale européenne leurs compétences en matière monétaire. Pour adhérer à la zone euro, les dix-neuf pays ont dû satisfaire à des critères de convergence.

A ce jour, 19 des 28 Etats membres de l’Union européenne ont donc adopté cette monnaie commune : France, Allemagne, Belgique, Luxembourg, Espagne, Italie, Autriche, Irlande, Grèce, Finlande, Chypre, Malte, Portugal, Pays-Bas, Slovénie, Slovaquie (le 1er janvier 2009), l’Estonie (le 1er janvier 2011) la Lettonie (le 1er janvier 2014) et enfin la Lituanie (le 1er janvier 2015).

Depuis la mise en place de l’Union économique et monétaire, l’euro est devenu l’un des symboles les plus visibles de l’intégration européenne.

 

A. Composition

Les instances de décision de la Banque centrale européenne sont les suivantes :

a) Le directoire

Le directoire est composé du président et du vice-président de la BCE ainsi que de quatre autres membres choisis parmi des personnes ayant une autorité et une expérience professionnelle reconnues en matière monétaire ou bancaire par accord entre Etats membres au niveau des chefs d’Etat ou de gouvernement. Ils sont nommés sur recommandation du Conseil de l’Union européenne et après consultation du Parlement européen et du Conseil des gouverneurs de la BCE.

Les membres du directoire sont nommés pour une durée de huit ans, non renouvelable.

Sa mission est principalement de mettre en œuvre la politique monétaire conformément aux orientations et aux décisions arrêtées par le Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne. Dans ce cadre, il donne les instructions nécessaires aux banques centrales nationales. De plus, le directoire assure la gestion courante de la BCE.

b) Le Conseil des gouverneurs

[…]

 

Téléchargez vos fiches de abonnés
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

6Lire le texte intégral de la Fiche n° 6 : Les organes de la politique monétaire

Testez vos connaissances : répondez au quizz !

S'abonner

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Fiche n° 6. Les organes de la politique monétaire

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X