Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Fiche n° 1. La construction de l’Europe

Publié le 02/01/2012 • Par La Rédaction • dans : Fiches de révision

La construction européenne est née de la volonté d'hommes politiques visionnaires (notamment Jean Monnet, Robert Schuman et Konrad Adenauer) dont l'ambition était de préserver la paix en Europe et d'en assurer la prospérité économique. Depuis lors, les évolutions sont constantes et se manifestent dans plusieurs domaines (monnaie unique, politique étrangère, sécurité, solidarité, constitution commune...).

Cet article fait partie du dossier

Les institutions européennes 1 : l'Union européenne

Depuis ses débuts, l’Europe s’est également élargie à de nombreuses occasions, passant de l’Europe des 6 à l’Europe des 28. Ce processus d’élargissement est d’ailleurs loin d’être achevé puisque l’Union européenne a entamé de nouvelles négociations avec les pays candidats.

I. HISTOIRE DE LA CONSTRUCTION EUROPEENNE

A. 1918-1945 : les prémices de l’idée européenne

Avant même la fin à la Première Guerre mondiale, un vaste mouvement pacifiste prend forme ; il entend rapprocher les Etats européens afin d’assurer la paix sur le continent. Louise Weiss, une intellectuelle française, publie, à partir de janvier 1918, un hebdomadaire intitulé « l’Europe nouvelle » qui prône la paix et l’entente entre les Etats européens.

Créée en 1919, la Société des Nations est une réponse institutionnelle à l’idéal pacifiste de réconciliation, mais ni les États-Unis, ni l’Allemagne n’y participent. Elle participe à l’édification de l’idée européenne et plébiscite la détente, le désarmement et l’organisation d’une sécurité collective.

En novembre 1922, Richard Coudenhove-Kalergi soutient l’idée d’une union paneuropéenne qui rendrait sa place mondiale au vieux continent. Il suggère de réunir le charbon allemand et le minerai français dans le but de créer une industrie sidérurgique paneuropéenne.

Il envisage, à terme, une union douanière qui rendrait possible la constitution des États-Unis d’Europe, sorte de confédération européenne respectant la souveraineté des Etats mais dotée d’institutions et d’une citoyenneté communes, d’une monnaie européenne et d’une alliance militaire.

Le traité de Locarno, signé le 16 octobre 1925, est la première étape du rapprochement franco-allemand. Il permet de rompre l’isolement de l’Allemagne sur le plan international et de l’intégrer à la SDN en 1926.

En 1929, Briand propose, à l’assemblée de la SDN, un projet qui porterait en priorité sur le domaine économique et préserverait la souveraineté étatique. Il prévoit la création d’un marché commun, mais Winston Churchill s’y oppose, et le projet est enterré après la mort de Briand en 1932.

B. 1945 – 1959 : un objectif de paix et de coopération

L’Union européenne a été créée par les six pays fondateurs, dans le but de mettre fin aux guerres qui ont régulièrement ensanglanté le continent pour aboutir à la Seconde Guerre mondiale.

Le 9 mai 1950, Robert Schuman, le ministre français des Affaires étrangères, prononce, lors d’une conférence de presse au Quai d’Orsay, une déclaration historique. Il appelle à la mise en commun des productions de charbon et d’acier de la France et de l’Allemagne, au sein d’une organisation ouverte aux autres pays d’Europe.

Son but est d’assurer une paix durable en Europe, grâce au développement d’une solidarité de production entre la France et l’Allemagne, rendant impossible tout affrontement entre ces deux pays. Cette organisation constituerait la première étape vers une fédération européenne.

Le plan proposé dans cette déclaration a été élaboré par Jean Monnet, alors commissaire général au Plan.

1960 – 1969 : une période faste de croissance économique

[…]

Téléchargez vos fiches de abonnés
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Lire le texte intégral de la Fiche n° 1 : La construction de l'Europe

Testez vos connaissances : répondez au quizz !

S'abonner

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Fiche n° 1. La construction de l’Europe

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X