Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Technologies de l'Information et de la Communication

Haute-Normandie. Très haut-débit : la Seine-Maritime veut réduire la fracture numérique

Publié le 01/07/2008 • Par Patrick Bottois • dans : Régions

Pour effacer les zones d’ombres en très haut débit qui n’intéressent pas les opérateurs en raison du faible retour financier potentiel, le département de Seine-Maritime va construire son propre réseau d’infrastructures de très haut-débit, sur environ 1.500 kilomètres de long dans un premier temps.
«L’enjeu est d’inciter ensuite les opérateurs à utiliser ces réseaux pour lesquels ils n’auront pas eu à investir dans les infrastructures, indique la collectivité, l’objectif étant à terme d’en finir avec la fracture numérique, une quinzaine d’opérateurs s’étant déjà déclarés intéressés par ce projet».

Pour cette première étape, le département lancera cet été un premier marché de travaux à bons de commandes pour la réalisation d’infrastructures passives, fourreaux et fibres optiques. Les premiers travaux concerneront la partie terminale de raccordement des sites cibles, tels des collèges, lycées, sites départementaux ou de collectivités, aux réseaux existants.

Parallèlement, afin de résorber les zones d’ombre en téléphonie mobile, le département a passé une convention avec les trois premiers opérateurs français pour la construction de pylônes à proximité de 21 communes définies conjointement comme zone blanche de téléphonie. Ces pylônes seront ensuite mis à disposition des trois opérateurs qui ont l’obligation de venir y installer leurs équipements afin que les habitants puissent y utiliser leurs téléphones mobiles.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Haute-Normandie. Très haut-débit : la Seine-Maritime veut réduire la fracture numérique

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X