Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • RN88 : un projet « grenello-compatible », selon les collectivités du Sud du Massif Central

Administration et services publics

RN88 : un projet « grenello-compatible », selon les collectivités du Sud du Massif Central

Publié le 08/07/2008 • Par Laurence Madoui • dans : France

Le Syndicat mixte d’études et de promotion de l’axe Toulouse-Lyon fait campagne pour la mise à 2×2 voies de la RN88, à quelques semaines du débat parlementaire sur le Grenelle et après avoir adressé au président de la République une lettre ouverte, publiée dans le Monde et le Figaro du 27 juin dernier.
Quinze ans après le lancement officiel du projet, lors du comité interministériel d’aménagement du territoire de Mende de juillet 1993, moins de la moitié (47%) de l’aménagement a été réalisée.

Projet pilote
Le syndicat plaide pour que l’opération soit inscrite comme priorité nationale. « L’infrastructure, qui a fait l’objet d’une charte de développement durable, signée avec les ministères de l’Equipement et de l’Ecologie en mars 2007, devrait être un projet pilote en matière de conception, de construction et d’exploitation », défend Jean-Paul Pourquier, président du syndicat mixte et du conseil général de Lozère. L’élu réclame un engagement financier de l’Etat, rappelant qu’« il n’y a pas d’alternative ferroviaire sur cet axe ». La voie express, qui doit relier Saint-Etienne à Toulouse sur 405 km, est chiffrée à 2 milliards d’euros dont 1 milliard pour la section entre Rodez et le Puy-en-Velay, la plus délicate au plan topographique.

Pour aller plus loin
Consultez le site du syndicat mixte détaillant le projet : www.axe-toulouse-lyon.com

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

RN88 : un projet « grenello-compatible », selon les collectivités du Sud du Massif Central

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X