Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Régions
  • Languedoc-Roussillon. Le « Papi Lez » mobilise 56 millions pour la lutte contre les inondations dans l’Hérault

Aménagement du territoire

Languedoc-Roussillon. Le « Papi Lez » mobilise 56 millions pour la lutte contre les inondations dans l’Hérault

Publié le 09/07/2008 • Par Sylvie Brouillet • dans : Régions

L’État, la région Languedoc-Roussillon, le conseil général de l’Hérault, la communauté d’agglomération de Montpellier, l’agence de l’eau Rhône Méditerranée et Corse et deux syndicats mixtes ont paraphé le 7 juillet la convention du plan d’actions de protection contre les inondations (Papi) du bassin versant du Lez, défini jusqu’à la fin 2013.

Le Lez, le fleuve qui traverse Montpellier et son agglomération, a connu plusieurs épisodes de crues récentes, en décembre 2002, décembre 2003 et septembre 2005. 22.000 Héraultais, soit 6% de la population du bassin versant, se trouvent en zone inondable, essentiellement à Lattes et Montpellier.

Le plan mobilisera 55,665 millions d’euros sur la période 2007-2013. Près de 40 millions sont consacrés à l’aménagement de la basse vallée du Lez, afin de protéger la ville de Lattes, soumise à des risques de rupture de digues. Les principaux financeurs du Papi Lez sont l’État (pour 14,365 millions), le conseil régional (11,886 millions), l’agglomération de Montpellier (11,2 millions) et le département de l’Hérault (10,170 millions). L’Europe verse 2,3 millions via le Feder et l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée et Corse 1,58 million. La mairie de Lattes elle-même contribue pour 500.000 euros. La structure d’animation du Papi est le syndicat mixte du bassin du Lez (SyBLE) qui réunit sept intercommunalités et le conseil général de l’Hérault, est également l’animateur du Sage (schéma d’aménagement et de gestion de l’eau) du bassin versant.

C’est la communauté d’agglomération de Montpellier, qui a pris la compétence lutte contre les inondations, qui est maître d’ouvrage des chantiers les plus coûteux. Comme la réalisation pour 28,86 millions d’un ouvrage partiteur de débit en rive gauche du Lez, en amont des zones urbanisées de Lattes, qui fonctionnera à partir d’une crue de 400 m3 par seconde, et de l’aménagement du chenal de la Lironde, qui contourne Lattes avant de rejoindre l’étang du Méjean. Les travaux ont démarré à la fin 2007.

Autre dossier coûteux, de 10,4 millions, mené par l’agglomération de Montpellier : le confortement et la remise à niveau des digues du Lez, dont les travaux devraient démarrer fin 2008.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Languedoc-Roussillon. Le « Papi Lez » mobilise 56 millions pour la lutte contre les inondations dans l’Hérault

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X