Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Citoyenneté

Bretagne. Le président du conseil général d’Ille-et-Vilaine contre la «chasse à l’enfant»

Publié le 17/07/2008 • Par Xavier Debontride • dans : Régions

L’interpellation musclé d’un mineur isolé il ya quelques semaines avait provoqué une vive réaction de Jean-Louis Tourenne, président (PS) du conseil général d’Ille-et-Vilaine. Il vient de la prolonger en adressant à l’ensemble de ses homologues un texte dénonçant les conditions de lutte contre l’immigration clandestine, et notamment «la chasse à l’enfant».

Rappelant que les présidents de conseils généraux ont en charge les mineurs, privés, temporairement ou définitivement, de la protection de leur famille, le manifeste dénonce le recours à des examens «humiliants et dégradants», comme les tests osseux, visant à déterminer l’âge des jeunes sans-papiers arrêtés, les estimant «aléatoires», «vains» et «contestés par la communauté scientifique».

Cette démarche, qui a déjà reçu le soutien de Claudy Lebreton, président (PS) du conseil général des Côtes d’Armor et président de l’Association des départements de France (ADF), vise à «contribuer à une véritable prise de conscience par l’opinion de la manière dont est mise en oeuvre la politique de l’immigration en France», écrit Jean-Louis Tourenne, qui condamne aussi «la réduction drastique des crédits alloués aux logements des sans-papiers» et «les poursuites engagées à l’encontre des associations qui les défendent».

«Une politique de l’immigration ne saurait se limiter à une politique du chiffre», conclut le manifeste, en demandant que «les personnes, notamment mineures qui veulent s’établir sur notre territoire, soient traitées avec respect, dignité et humanité».

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Bretagne. Le président du conseil général d’Ille-et-Vilaine contre la «chasse à l’enfant»

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X