Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Dette et trésorerie

Les produits basés sur un cours de change (1)

Publié le 01/04/2008 • Par La Rédaction • dans : Fiches Finances • Source : Territorial.fr

L’ingénierie financière et la stratégie de rentabilisation des encours plaident en faveur d’une complexité toujours plus poussée, rendant difficile le décryptage mais permettant aussi une présentation idyllique des propositions à la manière des cours de bourse quand ils s’envolent ! C’est dans ce contexte que sont apparus des produits basés sur le change. Tentons de les décrypter.

LE CONTEXTE

La concurrence exacerbée à laquelle se livrent les établissements financiers depuis de nombreuses années a fait baisser les marges interbancaires sur les produits classiques jusqu’à un niveau quasi-nul (jusqu’au déclenchement de la crise « subprime » qui a renchéri les marges à l’été 2007).
Du fait de la non-rentabilité évidente de ces produits souvent considérés par le prêteur comme des produits d’appel permettant de conquérir des parts de marché, les établissements bancaires ont adopté une stratégie du second tour consistant à proposer des réaménagements basés sur des produits structurés qui étaient souvent indexés sur la pente de la courbe des taux (par exemple CMS 10 ans-CMS 2 ans). Ceci permettait de bonifier un taux fixe tant que la barrière relative à cet écart mesuré ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les produits basés sur un cours de change (1)

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X