Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Comptabilité

Les délais de prescription applicables aux dettes et aux créances des collectivités territoriales

Publié le 01/01/2010 • Par La Rédaction • dans : Fiches Finances • Source : Territorial.fr

Les sources réglementaires qui instaurent les délais de prescription applicables aux dettes et créances des collectivités locales sont multiples : droit civil, CGCT, droit social notamment, et restent souvent mal connues particulièrement en matière de créances. Une récente réforme civile des prescriptions a eu lieu via la loi n° 2008-561 du 17 juin 2008. Passée plutôt inaperçue au niveau local, elle aura pourtant des effets sur la jurisprudence administrative qui s’inspire des règles civilistes pour résoudre les litiges en matière contractuelle ou extra-contractuelle.

LES DÉLAIS DE PRESCRIPTION APPLICABLES AUX DETTES

Les collectivités bénéficient de l’extinction de leur dette dans un délai de quatre ans dont les conditions sont précisées aux articles 1 et 2 de la loi n° 68-1250 du 31 décembre 1968. Juridiquement, la prescription a pour effet d’éteindre la dette de la collectivité à l’égard de son créancier en l’absence de paiement dans les délais légaux. Ainsi, une fois la déchéance acquise, la dette n’est plus exigible. Le point de départ du délai de prescription est non pas le jour où la créance est née, mais le 1er janvier de l’année suivant celle au cours de laquelle les droits ont été acquis. Le comptable doit vérifier l’application des règles de prescription.

les collectivités peuvent renoncer
L’article 6 de la loi suscitée prévoit ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les délais de prescription applicables aux dettes et aux créances des collectivités territoriales

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X