Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Comptabilité

Le délai global de paiement : un indicateur de performance à optimiser

Publié le 01/02/2009 • Par La Rédaction • dans : Fiches Finances • Source : Territorial.fr

En conformité avec les exigences européennes, le dispositif réglementaire du délai global de paiement a été récemment durci tant dans son taux que dans sa durée. Le DGP constitue aujourd’hui un véritable indicateur de performance facilement mesurable par l’impact financier, paiement d’intérêts moratoires au fournisseur concerné, que son dépassement génère. Les récentes évolutions juridiques incitent les collectivités à se pencher sur les moyens d’optimiser ce délai, souvent considéré comme l’un des composants de leur image de marque.

Le DGP court de la date de réception de la facture chez l’ordonnateur, ou de la date du service fait si celle-ci est postérieure, jusqu’à la date de paiement du mandat par le comptable public. Il se compose du délai de mandatement de l’ordonnateur et du délai de paiement du comptable et exclut les délais bancaires.

DGP : L’IMPACT FINANCIER SE DURCIT

Les évolutions réglementaires entourant le DGP durcissent l’impact financier de son dépassement. Le décret n° 2008-1550 du 31 décembre 2008 modifie le décret n° 2002-232 du 21 février 2002 relatif à la mise en œuvre du délai maximum de paiement dans les marchés publics prévoyant notamment la réduction progressive du délai de quarante-cinq jours à trente jours comme suit :

Pour les marchés lancés avant le 1er janvier 2009, le DGP ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le délai global de paiement : un indicateur de performance à optimiser

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X