Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

aide à domicile

3,6 millions de personnes âgées sont aidées à domicile

Publié le 25/08/2011 • Par Catherine Maisonneuve • dans : France

La Drees publie une étude sur les 3,6 millions de plus de 60 ans aidés par l’entourage et/ou des professionnels.

La Drees vient de publier une étude sur « L’implication de l’entourage et des professionnels auprès des personnes âgées ». Les résultats sont très difficiles à synthétiser et généraliser tant l’échantillon choisi est (trop) large : les personnes à partir de 60 ans.
Selon l’enquête Handicap-Santé, 3,6 millions sont « aidées régulièrement en raison d’un problème de santé ou d’un handicap dans les tâches de la vie quotidienne ».
15 % environ sont dans les tranches d’âge 60-74 ans et 50 % au-delà de 75 ans.
Par ailleurs, « l’entourage » est peu discriminé entre conjoints et proches non cohabitant.

Néanmoins ces résultats confirment, de manière chiffrée, certaines données déjà connues : un plus grand nombre de femmes aidées que d’hommes, par exemple, et pas seulement en raison d’une espérance de vie plus élevée (l’attribution habituelle des tâches ménagères aux femmes ?), ainsi qu’un recours à l’aide très lié au degré de dépendance, mesuré par l’indicateur Gir.

En Gir 5 et 6 de faible dépendance, l’aide moyenne de l’entourage est de 1 h 10 par jour, et des professionnels de 25 minutes ; en Gir 4 respectivement de 5 h et 50 minutes ; en Gir 3 de 4 h et 1 h 25 ; en Gir 1-2 de forte dépendance, de 5 h 15 et 2 h 10.

Lien avec la solitude – Le recours à l’aide des professionnels est également lié à la solitude – 69 % des personnes aidées vivent seules – et, toutes tranches d’âge confondues, les 2/3 des personnes âgées aidées par des professionnels le sont plusieurs fois par semaine.

Par ailleurs, alors que la réforme de la dépendance vient d’être repoussée à 2012, un tiers des personnes pourtant aidées déclarent ne pas recevoir toute l’aide dont elles auraient besoin dans leur vie quotidienne.

Thèmes abordés

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

3,6 millions de personnes âgées sont aidées à domicile

Votre e-mail ne sera pas publié

incertain

26/08/2011 09h56

bonjour,
Jamais il n’a paru autant de rapport d’étude diverses et varier. Nous sommes informés sur informés de la situation très difficile des personnes subissant cette dépendance. Nous en connaissons les raisons (revenus trop bas) ainsi que les répercutions morales des personnes concernés et de leur famille culpabilissante par l’éclatement de la cellule familiale (travail éloigné etc..).
Que font nos reponsable (sic) Politique? ils mettent le dossier au placard!!
afin de satisfaire les marchés! modifions la constitution!! mettons la main invisible des marchés à la place du Gouvernement!
comme dit notre économiste de l’OFCE  » le gouvernement n’a pas touché à une autre piste possible : la hausse de la CSG des retraités, laissant ainsi une « petite ressource aux gouvernements futurs ». affaiblissant encore les revenus des retraités pour un avenir incertain.
pourquoi pas le niche fiscale dite « F.Copé » Nous sommes a un tournant! Quelle société voulons nous laisser aux générations futures si déjà pour faire plaisir aux marchés, nous les laissons pour la majorité d’entre eux sans espoir alors que par leur travail et leur comportement citoyen (par l’impôt) ils ont participés à la richesse de ce pays!
Cordialement

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X