Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Statut de l’élu

Droits d’absence

Publié le 24/08/2011 • Par Delphine Gerbeau • dans : Réponses ministérielles

L'élu municipal qui représente sa commune au sein d'un syndicat de communes, syndicat d'agglomération nouvelle ou syndicat mixte fermé ne dispose pas d'un droit à crédit d'heures spécifique. Il peut cependant utiliser le crédit d'heures dont il dispose éventuellement en sa qualité d'élu communal.

Afin de disposer du temps nécessaire pour l’exercice de ses fonctions électives locales, le salarié détenant un mandat de conseiller municipal peut bénéficier de droits d’absence.

Il peut solliciter de la part de son employeur des autorisations d’absences pour se rendre et assister aux séances plénières du conseil municipal ainsi qu’aux réunions des commissions et organismes auprès desquels il représente la commune.

L’article L.2123-2 du CGCT autorise les maires, les adjoints au maire et sous certaines conditions, les conseillers municipaux à faire usage d’un crédit d’heures pour participer à l’administration de leur commune ou des organismes auprès desquels ils la représentent et à la préparation des réunions des instances où ils siègent.

Le volume de ce crédit d’heures, forfaitaire et trimestriel, dépend de la fonction de l’élu et de la population de la commune. Dans les communes de moins de 3 500 habitants, seuls le maire et ses adjoints peuvent bénéficier d’un crédit d’heures. Toutefois, le conseiller municipal qui bénéficie d’une délégation de fonction du maire ou qui le supplée a droit à un crédit d’heures.

Si le conseiller municipal dans une commune de moins de 3 500 habitants ne peut bénéficier d’un crédit d’heures au titre de son mandat municipal, il peut toutefois y prétendre en sa qualité de délégué au sein d’une communauté de communes, d’une communauté urbaine, d’une communauté d’agglomérations ou d’une communauté d’agglomérations nouvelles.

Le président, les vice-présidents et les membres de l’organe délibérant de ces établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) sont alors assimilés respectivement au maire, aux adjoints au maire et aux conseillers municipaux d’une commune dont la population serait égale à celle de l’ensemble des communes composant cet établissement public.

L’élu municipal qui représente sa commune au sein d’un syndicat de communes, syndicat d’agglomération nouvelle ou syndicat mixte fermé ne dispose pas d’un droit à crédit d’heures spécifique.

Il peut cependant utiliser le crédit d’heures dont il dispose éventuellement en sa qualité d’élu communal pour siéger au sein de l’organe délibérant du syndicat.

Il est à noter que la proposition de loi visant à renforcer l’attractivité et à faciliter l’exercice du mandat local, adoptée en première lecture le 30 juin 2011 par le Sénat, contient une disposition permettant à tous les conseillers municipaux de bénéficier d’un crédit d’heures.

Domaines juridiques

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Droits d’absence

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X