Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Aéroport

La desserte aérienne de Ouessant fait des vagues

Publié le 23/08/2011 • Par Xavier Debontride • dans : Régions

Les ouessantins sont inquiets : ils étaient environ 350 à manifester vendredi 19 aout 2011 pour la troisième fois en quelques semaines, pour réclamer le maintien de la rotation quotidienne, qui serait selon eux menacée.

Depuis 1981, l’Ile d’Ouessant, à la pointe du Finistère, bénéficie d’une desserte aérienne quotidienne qui la met à seulement 15 minutes de l’aéroport de Brest, permettant ainsi de réaliser un aller-retour dans la journée sur le continent.
Cette liaison est exploitée par la Compagnie Finist’air, filiale de la société d’économie mixte créée il y a trente ans par le conseil général du Finistère, dans le cadre d’une délégation de service public (DSP). Mais les ouessantins sont inquiets : ils étaient environ 350 à manifester vendredi 19 aout 2011 pour la troisième fois en quelques semaines, pour réclamer le maintien de la rotation quotidienne, qui serait selon eux menacée.
Leur inquiétude est alimentée par une délibération du conseil général en date du 23 juin 2011 : tout en décidant de renouveler la DSP pour quatre ans, à partir d’avril 2012, le département a cherché à réduire le déficit chronique de la ligne, qui atteint 800 000 euros par an, le taux de remplissage de l’avion étant de l’ordre de 50% en moyenne sur l’année (avec 6400 passagers transportés en 2010, et 100 tonnes de fret).

220 jours « minimum » par an – L’assemblée a décidé de fixer à 220 jours « minimum » par an les dessertes, ce qui correspond au seuil en dessous duquel l’Etat ne reconnaît pas la nature de service public de la liaison, et n’accorde donc pas de subvention. « Il s’agit bien d’un minium, le délégataire pourra proposer davantage en fonction de son modèle économique, même si réduire le service actuel est le seul moyen pour en réduire le coût», explique-t-on au conseil général, en rappelant que la continuité territoriale avec les îles demeure assurée par la voie maritime, l’avion n’intervenant qu’en complément.
Concertant le bateau, un nouveau navire affecté à la liaison avec Ouessant sera d’ailleurs mis en service en novembre prochain, moyennant un investissement de 12 millions d’euros pour la collectivité départementale.
A noter enfin que le conseil général a décidé d’installer un comité d’usagers de la ligne Ouessant-Brest, afin de prendre en compte leurs attentes et leurs suggestions. 

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

La desserte aérienne de Ouessant fait des vagues

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X