Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Fonction publique

Déontologie : le CSFPT récuse le projet de loi

Publié le 23/06/2011 • Par Sylvie Fagnart • dans : Actu Emploi, France, Toute l'actu RH

Lors de sa séance du 22 juin, le Conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT) a délivré un vote défavorable au sujet du projet de loi relatif à la déontologie et à la prévention des conflits d'intérêts dans la vie publique.

Le projet de loi n’a reçu qu’une seule voix pour, dix contre et six abstentions. Une large majorité d’organisations syndicales (CGT, FO, FA-FPT, CFTC) ont par ailleurs refusé de prendre part au vote, au motif que le texte souffrait d’impréparation et que les membres du CSFPT avaient manqué de temps pour le consulter en profondeur.
Un exemple : il ne concerne pas, en l’état, les contractuels sur emplois fonctionnels.

Création d’une Autorité de déontologie de la vie publique – La Direction générale de l’administration et de la fonction publique a pris acte de cette omission et promet d’y remédier avant la transmission du texte au Parlement.
Le projet promu par François Baroin, ministre en charge de la fonction publique, prévoit la création d’une Autorité de déontologie de la vie publique, qui absorberait l’actuelle Commission de déontologie de la fonction publique, avec un champ de compétences et des pouvoirs élargis.

Il vise aussi à rendre obligatoire la déclaration de conflits d’intérêts potentiels pour de nombreux responsables publics, parmi eux « les titulaires des emplois les plus importants de la fonction publique territoriale ». Il sera présenté en conseil des ministres le 6 ou le 13 juillet, puis examiné au Parlement à l’automne.

Qui est concerné par le projet de loi sur la déontologie ?

La réponse de Jean-François Verdier, Directeur général de l’administration et de la fonction publique.

http://www.dailymotion.com/video/xjfx8q
Entretien réalisé lors du Salon de l’emploi public, juin 2011. Plus d’informations sur EmploiPublic.fr.

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Déontologie : le CSFPT récuse le projet de loi

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X