Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Rénovation urbaine

A Strasbourg, 1900 familles vont changer d’adresse

Publié le 23/06/2011 • Par Didier Bonnet • dans : Régions

Conséquence de la mise en application d’un plan de rénovation urbaine (PRU) dans le quartier de Hautepierre, la ville de Strasbourg va faire changer d’adresse 1900 foyers, sans que ceux-ci ne déménagent.

Ce quartier, dont certaines parties souffrent d’une situation difficile, va connaître d’ici 2014 de profonds changements, notamment dans l’organisation des circulations.

La version initiale de ce quartier, donnée en exemple de modernité dans les décennies 70 et 80, a été conçue par Pierre Vivien, architectes des monuments et bâtiments nationaux. C’est aujourd’hui un quartier concentrant d’importants problèmes sociaux, et son plan de circulation entièrement voué à l’automobile dans un système de « mailles », a été complètement remis en cause.
Résultat, puisque des avenues et boulevards disparaissent et sont remplacés par d’autres types de dessertes, il faut changer de nombreuses adresses.

Nouveaux noms de rue en débat – Parmi les difficultés à résoudre, la garantie du suivi des dossiers des personnes concernées vis-à-vis de tous les services publics, surtout ceux qui ne font pas suivre les courriers. L’Etat-civil devra également assurer la continuité, comme les services publics, opérateurs de télécommunication, etc. Des permanences, avec mise à dispositions d’écrivains publics, seront proposées au public pour les démarches privées.

Quant aux nouveaux noms, ils feront l’objet d’un débat avec les habitants : « Les changements seront mieux acceptés s’ils ne sont pas imposés d’en haut », estime l’adjoint Philippe Bies. Mais c’est quand même le groupe de travail habituel qui sera chargé de faire ses propositions, en conservant la règle qui stipule que pour avoir son nom sur une plaque de rue, la personne doit être décédée depuis au moins cinq ans.

Costume de zonard de Hautepierre- Mais ce grand chamboulement aura au moins dans un1er temps, un effet positif pour les habitants de certaines rues et places dont l’évocation jetait un voile négatif sur les CV. Tous espèrent qu’avec une nouvelle dénomination plus toutes les mesures du PRU, les habitants de Hautepierre vont quitter leur costume de zonard de Hautepierre (le terme de ZUP a collé à l’image du quartier pendant fort longtemps) pour habiller celui de Strasbourgeois, tout simplement.

Régions

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

A Strasbourg, 1900 familles vont changer d’adresse

Votre e-mail ne sera pas publié

blackwhite

27/06/2011 07h47

plus de 10 ans après 1 changement de numérotation et du nom de la rue, des problèmes dans les courriers subsistent et surtout même les GPS les plus récents ne sont pas mis à jour. De plus ns n’avons pas été concertés pour en parler avec la commune.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X