Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Aménagement du territoire

Finistère : le Crédit agricole demande une subvention à une commune rurale pour maintenir un DAB

Publié le 20/06/2011 • Par Stéphanie Stoll • dans : Régions

Décidé à fermer son distributeur automatique de billets de Spézet, le Crédit agricole pourrait revenir sur sa décision si la commune s’engage à subventionner le fonctionnement de l’appareil.

Le Crédit agricole du Finistère devait fermer, le 31 mai 2011, l’unique distributeur automatique de billets (DAB) de la commune rurale (1 800 hab.) de Spézet, qui dispose d’une vingtaine de commerces.
Confrontée à la mobilisation des habitants, notamment une pétition qui a recueilli 2 000 signatures, la banque a proposé à la commune une convention dans laquelle 60 % du coût de fonctionnement du DAB serait à la charge de la collectivité, soit 7 000 euros.

Elle évoque des questions de coûts. « Quand il est isolé, ce genre d’appareil coûte cher car nous devons recourir à un sous-traitant pour l’approvisionner et le maintenir, expose-t-on au service de communication. Nous avons donc proposé à la commune cette convention pour partager le déficit. »
En attendant, la banque a décidé de laisser le distributeur en place. « Au moins jusqu’à la fin de l’été, le temps de calmer les esprits. »

64 millions d’euros de résultats nets – La collectivité devrait aborder le sujet lors du prochain conseil municipal du 1er juillet. « Nous en discuterons lors du prochain conseil, mais nous n’allons pas nous amuser à subventionner une banque qui a fait 64 millions d’euros de résultats nets dans le Finistère l’an passé !, tempête Philippe Guillemot, élu municipal et président du Comité de défense des services de proximité spézetois. Quand il n’y aura plus de distributeur, les gens retireront leur argent à Châteauneuf-du-Faou ou à Carhaix… et ils y feront leurs courses. Ce n’est pas bon pour les commerces du bourg. Nous sommes pourtant une commune rurale, qui compte 70 exploitations agricoles, mais le Crédit agricole nous laisse tomber. »

Régions

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Finistère : le Crédit agricole demande une subvention à une commune rurale pour maintenir un DAB

Votre e-mail ne sera pas publié

stella 40

22/06/2011 11h03

HONTEUX!!!

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X