Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Journées d’études de la rénovation urbaine : plus d’humain pour l’acte 2 de la rénovation urbaine

Rénovation urbaine

Journées d’études de la rénovation urbaine : plus d’humain pour l’acte 2 de la rénovation urbaine

Publié le 16/06/2011 • Par Delphine Gerbeau • dans : France

« Bel effort, à poursuivre ». Telles pourraient être les conclusions des Journées d’études de la rénovation urbaine qui se sont déroulées les 14 et 15 juin 2011. AMGVF, Anah, USH, etc. tous se félicitent du travail accompli, mais il s’agit maintenant d’assurer la pérennité des investissements et de s’attaquer aux quartiers restants.

Pour Michel Destot, président de l’AMGVF, « les politiques de mixité sociale doivent être améliorées, tant que la loi SRU n’est pas appliquée, il ne peut pas y avoir d’équilibre social dans les agglomérations».
Dominique Braye, président de l’Anah, a souligné la nécessité de portage des projets par l’agglomération, tandis que Thierry Repentin, le président de l’USH, a insisté sur la notion de diversification urbaine, sur la nécessité d’apporter dans les quartiers d’autres fonctions que celles de l’habitat.

Meilleur accompagnement social des population- Tous réclament évidemment un 2ème programme national de rénovation urbaine, avec cette fois un meilleur accompagnement social des populations, condition de la pérennité des investissements.
Jean-Louis Borloo, le « père » du programme national de rénovation urbaine, va dans le même sens et estime que le PNRU 2 doit se poursuivre avec plusieurs programmes spécifiques : « un plan pour les 80 à 100 copropriétés les plus dégradées, quitte à modifier la Constitution pour le mener à bien, un programme particulier pour la Guadeloupe et la Martinique, avec des outils adaptés, et des moyens exorbitants du droit commun pour les 40 à 50 quartiers en Ile – de – France en très grande difficulté ».

Gérard Hamel, le président de l’ANRU, a proposé que le PNRU se poursuive sous forme d’un contrat unique qui englobe à la fois la rénovation urbaine et les actions sociales, en collaboration étroite avec l’ACSE. « Si nous ne réussissons pas l’accompagnement social dans les quartiers rénovés, les efforts seront voués à l’échec ».
Quant à la question du financement, elle est restée en suspens.
Certains évoquent à demi – mots un investissement plus fort du secteur privé, tandis que les élus locaux présents ont réclamé le retour des financements de l’Etat.

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Journées d’études de la rénovation urbaine : plus d’humain pour l’acte 2 de la rénovation urbaine

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X