Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Finances publiques

Rétropédalage sur la conditionnalité des aides européennes

Publié le 08/06/2011 • Par Euractiv.fr • dans : Europe • Source : EuroActiv.fr

Bruxelles réalise que les collectivités ne peuvent être les victimes collatérales des décisions budgétaires prises par les États.

Les inquiétudes des élus sur l’avenir de la politique de cohésion ne sont pas levées, mais elles se dissipent au moins sur un point. Les collectivités ne seront pas privées de subventions européennes si l’Etat laisse filer sa dette et son déficit.

Pas responsables – C’est tout du moins le message qu’un haut-fonctionnaire de la Commission européenne a voulu faire passer lors de la réunion du bureau politique de la Conférence des régions périphériques et maritimes (CRPM), vendredi 3 juin.

« La conditionnalité macroéconomique (qui lie l’allocation du fonds structurel au respect du Pacte de stabilité) n’est plus en discussion car les régions, avec leurs programmes de développement, ne peuvent être tenues responsables des bonnes ou mauvaises actions des États membres », a précisé Dirk Ahner, qui pilote la direction en charge de la politique régionale à la Commission européenne.

D’autres méthodes –  Un véritable revirement si l’on se réfère aux propositions formulées huit mois plus tôt. Dans son cinquième rapport de cohésion, la Commission européenne envisageait,  » la suspension ou l’annulation d’une partie des crédits » alloués aux Etats qui ne se conforment pas aux règles budgétaires communes, comme le déficit inférieur à 3% du PIB par exemple.

Cette évolution est accueillie favorablement par les membres de la Maison européenne des pouvoirs locaux français (MEPLF). « Dans la période de crise actuelle, il aurait en effet été injuste de pénaliser les territoires pour les choix opérés par les Etats membres », estime le président de cette association, Bruno Bourg-Broc.

Le renforcement de la conditionnalité des aides n’est pas abandonné pour autant. D’autres critères,  » peuvent jouer un rôle au cours de la prochaine période de programmation », a ajouté Dirk Ahner.
Parmi eux, le fait par exemple, de lier l’octroi des fonds structurels à la bonne transposition des règles européennes liées à la politique régionale. Un domaine sur lequel, encore une fois, les collectivités locales n’ont aucune prise.
« On est prêts à assumer nos responsabilités, mais à condition que cela relève de nos compétences », prévient Pascal Gruselle, chargé de mission Europe à l’Association des régions de France.

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Rétropédalage sur la conditionnalité des aides européennes

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X