Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Energie

La « plus grande ferme photovoltaïque d’Europe » menacée

Publié le 07/06/2011 • Par Jean-Jacques Talpin • dans : Régions

Après l’annulation par la justice du contrat signé par le conseil général avec EDF-Energies Nouvelles les autres opérateurs ont fait défaut.

Avec 490.000 panneaux pour une production d’environ 100 mégawats, la ferme photovoltaïque de Crucey-Villages en Eure-et-Loir devait être la plus grande d’Europe. Mais elle ne verra peut-être pas le jour faute d’opérateur.
Au début de l’année, le conseil général qui envisageait de racheter 242,5 hectares des 450 hectares de cette ancienne base aérienne de l’Otan avait retenu EDF Energies Nouvelles pour mener à bien ce projet.

L’opérateur avait alors été le seul des 14 candidats à avoir rempli les conditions permettant d’échapper au moratoire –et à la baisse des prix de rachat de l’électricité – décrété par le gouvernement.
Saisi par un candidat débouté le tribunal administratif d’Orléans demandait le 17 mars au conseil général d’engager un nouvel examen des offres.
L’appel à candidatures clos le 15 mai vient pourtant d’être déclaré sans suite, la plupart des opérateurs ayant retiré leur offre. La baisse des prix de rachat de l’électricité photovoltaïque rend en effet l’équilibre économique des projets plus difficile à obtenir.

Dépollution estimée à 10 millions d’euros – Xavier Nicolas, vice-président du conseil général reconnaît l’existence de « grosses difficultés » et la « mise en suspens » du projet avec, dans le meilleur des cas l’installation d’une seule des deux tranche à l’horizon mi- 2012. « Nous devons réduire nos ambitions reconnaît M. Nicolas nous le regrettons beaucoup car c’était un beau projet ».
En cas d’abandon du projet, le conseil général pourrait envisager une autre utilisation pour ce terrain dont la dépollution est estimée à au moins 10 millions d’euros. L’enquête publique sur la ferme s’achève pourtant le 13 juin permettant ainsi une relance du projet si un opérateur se déclarait.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

La « plus grande ferme photovoltaïque d’Europe » menacée

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X