Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Social

La Vendée veut revoir son aide financière aux centres de loisirs

Publié le 03/06/2011 • Par Jacques Le Brigand • dans : Régions

Le conseil général de la Vendée a suspendu ses aides aux centres de loisirs et de vacances, le temps d'en revoir les principes. Elles seront cependant reconduites cet été si le nouveau système n'est pas prêt à temps.

« Nous voulons remettre à plat le dispositif, assure un membre du cabinet de Bruno Retailleau, le président de l’assemblée départementale. Le but n’est pas de supprimer ces subventions mais de gagner en efficacité : la plupart représentent moins de 1 % du budget global des associations». 
L’une des principales dérives montrées du doigt porte sur les frais de gestion liés à l’instruction des dossiers, parfois aussi importants que les sommes en jeu : 30 centimes par jour et par enfant étaient jusque-là accordés par la collectivité.

Adhésion de l’association des Francas – Outre une simplification visée, la démarche sera mise aussi à profit pour redéfinir les critères d’attribution des aides, « notamment en faveur des personnes les plus démunies ».
Aujourd’hui, elles sont distribuées aux structures au prorata des enfants accueillis, à charge pour celles-ci de les répercuter dans leurs tarifs ; demain, l’argent pourrait être directement versé aux familles selon leur niveau de revenus.
Cette réflexion rencontre la totale adhésion du mouvement populaire des Francas bien que l’association déplore avoir été mis devant le fait accompli courant avril. « Si le conseil général reprend nos idées, nous ne pouvons qu’applaudir. Nous défendons depuis longtemps l’application du quotient familial », relève un permanent.

La Vendée est l’un des deux départements en Pays de la Loire avec la Loire-Atlantique à accorder une participation financière directe aux séjours des enfants en centre de loisirs bien qu’elle n’entre pas dans son champ de compétences obligatoires. Ces actions optionnelles font l’objet d’un « large balayage » par la nouvelle équipe de Bruno Retailleau, quelques mois après la démission de Philippe de Villiers.

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

La Vendée veut revoir son aide financière aux centres de loisirs

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X