Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • CIACT de Lyon : le Plan de relance s’appuie largement sur les co financements des collectivités

Développement économique

CIACT de Lyon : le Plan de relance s’appuie largement sur les co financements des collectivités

Publié le 02/02/2009 • Par Claude Ferrero • dans : France

Lors de la tenue du Comité interministériel d’aménagement et de compétitivité des territoires (CIACT) à Lyon le 2 février 2009, le Premier ministre, François Fillon, a validé la répartition par territoire des quelque mille opérations qui seront lancées en 2009 dans le cadre du plan de relance gouvernemental. « Les investissement que nous avions prévus de faire en 5 ou 10 ans, nous allons les réaliser en 2 ans ! », a indiqué le Premier ministre.
Le plan de 26 milliards d’euros prévoit 11,4 milliards d’euros pour le soutien à la trésorerie des entreprises ; 11,1 milliards d’euros pour financer les investissements publics ; l’avance d’un an du versement du FCTVA aux collectivités et le doublement du prêt à taux zéro ; 4 milliards d’euros seront investis directement par les entreprises publiques pour la modernisation et le développement de leurs infrastructures.

Développer les infrastructures
Les principaux secteurs concernés par le programme d’investissement public sur le budget de l’Etat sont les infrastructures de transports (870 millions d’euros pour 149 projets), l’enseignement supérieur-recherche (731 millions d’euros) et la rénovation du patrimoine (620 millions d’euros pour 250 monuments historiques ou culturels).
Le plan prévoit également plusieurs mesures en faveur du logement et de la solidarité : 340 millions d’euros pour la construction de 100 000 logements sociaux ; 350 millions supplémentaires au titre de l’ANRU ; 100 millions pour les aides ANAH et 760 millions pour la Prime de Solidarité Active. Plusieurs de ces mesures concernent « des programmes en co financement avec les collectivités dont on ne connait pas encore les investissements », a mentionné François Fillon.

FCTVA
Volet important du soutien direct aux collectivités, le Plan de relance prévoit un remboursement anticipé, dès 2009, pour un volume de 2,5 milliards d’euros du Fonds de Compensation de la TVA au lieu du terme normal de 2010. En outre, un dispositif conçu en concertation avec l’Association des maires de France devrait bénéficier d’un abondement de 50 millions d’euros de la dotation globale d’Equipement afin d’aider 4000 à 5000 petites collectivités à se doter d’écoles numériques interactives.

L’organisation du CIACT a aussi été l’occasion pour plusieurs élus rhônalpins de faire part de leur déception sur la méthode, en déplorant l’absence de concertation avec les élus dans la préparation du Plan, et sur les résultats. « Les mesures annoncées par le Premier ministre portent sur des opérations qui étaient largement prévues. L’Etat se contente de rattraper ses retards, notamment dans l’exécution du CPER », a indiqué Jean-Jack Queyranne, président (PS) de la région Rhône-Alpes. La région bénéficie du projet d’infrastructure routière (50 millions d’euros) le plus important du Plan, qu’il a qualifié « de plan à courte vue et trop modeste. Ce sont encore les collectivités territoriales qui seront au premier rang pour faire face à la crise et à ses conséquences économiques et sociales ». De son côté, Gérard Collomb, président du Grand Lyon, a regretté les conditions de la visite à Lyon du Premier Ministre « qui ne nous ont pas permis d’aborder les dossiers au fond ». Il a sollicité une audience auprès de François Fillon pour évoquer les grands projets lyonnais, dont les transports collectifs, les Hospices Civils de Lyon, le logement, les sièges d’Interpol et d’Euronews, et le Grand Stade.

Pour aller plus loin
Consultez la répartition territoriale du Plan de relance.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

CIACT de Lyon : le Plan de relance s’appuie largement sur les co financements des collectivités

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X