En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV

Logo Gazette.fr

7

Commentaires

Réagir
Imprimer

rémunération

Fonction publique : le point d’indice sera bien gelé en 2012

Publié le • Par • dans : A la une, A la une emploi, France

Imprimer

7

Commentaires

Réagir

Georges Tron, secrétaire d'Etat à la fonction publique, le 19 avril 2011, à l'issue de la réunion de négociation salariale avec les syndicats. Georges Tron, secrétaire d'Etat à la fonction publique, le 19 avril 2011, à l'issue de la réunion de négociation salariale avec les syndicats. © AFP

Les syndicats ont décidé de quitter la réunion de « rendez-vous salarial » avec les ministres François Baroin et Georges Tron qui ont confirmé le gel du point d’indice pour la seconde année consécutive.

 

« Il n’y a pas eu l’ombre du commencement d’une négociation. » Dans la cour du ministère des Finances, Brigitte Jumel, secrétaire générale adjointe de l’UFFA-CFDT, résume le sentiment syndical.
Ce mardi, les représentants des fonctionnaires ont d’ailleurs quitté la réunion, en signe de protestation. Car face à la décision du gouvernement de geler le point d’indice en 2012, comme en 2011, ils dénoncent l’absence de « mesures générales » et celle d’une « politique salariale conséquente et cohérente ».

Les ministres en charge du dossier estiment, pour leur part, que le point d’indice n’est qu’un élément parmi d’autres de la rémunération des fonctionnaires, dont le pouvoir d’achat a, selon eux, « augmenté de 10 % depuis 2007 dans un contexte de crise économique et de déficit des comptes publics », a souligné François Baroin, ministre du Budget.

Selon Georges Tron, l’évolution du salaire dans la fonction publique est adossé,

  • pour 50 %, à la progression de carrière,
  • pour 25 % à des mesures catégorielles, telles que la réforme récente de la catégorie B dans le cadre du Nouvel espace statutaire (NES),
  • et, pour les 25 % restants, à des mesures générales telles que le point d’indice, la Garantie individuelle du pouvoir d’achat (GIPA).

Une vision des choses qui ne tient pas compte de la spécificité de la FPT.

Agnès Lerat, présidente du Syndicat national des territoriaux CGC, le rappelle : « La FPT est largement composée de fonctionnaires travaillant dans de petites communes dans lesquelles les régimes indemnitaires ne peuvent être très attractifs, en raison de leur manque de moyens, et qui n’offrent pas de grandes possibilités de progression de carrière. »
Plus encore que les autres fonctionnaires, les territoriaux ont donc besoin de mesures générales pour voir leur traitement augmenter.

Triple peine
Pour cette raison, Agnès Lerat déplore la « triple peine » imposée à la FPT. Et insiste sur le caractère « insultant » du « deux poids, deux mesures » pratiqué par le gouvernement sur le dossier alors qu’au même moment, le président de la République se déplaçait dans les Ardennes pour évoquer le pouvoir d’achat des salariés.

Salaires des agents territoriaux 2006-2008 (source Insee)

Alors que le gouvernement annonce une nouvelle année de gel du point d’indice, la dernière enquête de l’Insee portant sur les salaires 2008 des agents territoriaux, montre, elle, une baisse du niveau de traitement par rapport à 2007 de 0,7 % en euros  constants, et de 2,4 % en euros courants.

Salaires mensuels nets moyens dans la FPT

Haut de page

Sur le même sujet

Fonction publique : vers une reconduction du gel du point d’indice ? avec notamment des graphiques sur les salaires mensuels nets moyens

Cet article est en relation avec

Aujourd'hui sur

les Clubs Experts de la Gazette

Eco-Emballages lance le second appel à candidatures sur « l’extension des consignes de tri »

Huit à dix millions d’habitants vont rejoindre les 3,7 millions de pionniers qui trient déjà l’ensemble des emballages plastiques – et non plus les seuls bouteilles et flacons rigides. L’extension de la collecte aux plastiques souples ira de pair avec la ...

Unir ses forces pour s’adapter à la rupture financière

A l’initiative de l’Assemblée des communautés de France (ADCF) et de l’université Paris-Est-Créteil, un réseau d’acteurs pluridisciplinaires spécialistes des finances locales vient d’être créé. Sa mission : mobiliser toutes les ressources, notamment ...

Violences faites aux femmes : le gouvernement s'attaque à la formation des professionnels

A l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre les violences faites aux femmes, ce 25 novembre, le gouvernement fixe les nouvelles priorités de son 4ème plan interministériel (2014-2016). Au cœur de ses préoccupations : la mise en place d'outils de formation ...

Dans la haute fonction publique, beaucoup d'hommes ont une "femme exceptionnelle"

Dans la haute fonction publique, concilier vie privée et vie professionnelle "reste un problème essentiellement féminin", beaucoup d'hommes ayant une "femme exceptionnelle" au service de leur carrière, relève une étude publiée mercredi 26 novembre 2014. ...

Imprimer

7

Commentaires

Réagir
Publicité

Liens sponsorisés

Tous les fournisseurs

Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés EmploiFonction publiqueMétier des fonctions publiques

7 Commentaires

Ajouter un commentaire

Du plus récent / Du plus ancien

  1. 1. charles 21/04/2011, 16h11

    parlons-en du nes de la catégorie B : une arnaque ! au 7ème échelon d'une échelle spéciale, je vais avoir génereusement 1 point d'indice...me fvoir gommer 10 ans d'ancienneté et "sucrer" la GIPA"( env. 800 euros en moins/an), à 3 ans de la retraite : bravo l'évolution de carrière !! mr Tron descendait donc dans les mairies voir ce qui se passe réellement.
    Moi également j'irai aux urnes !

  2. 2. girondin 21/04/2011, 13h39

    Gel ! entre un Sarko qui désire voir les saliriés du privé percevoir une prime si les actionnaires ont perçu un dividende, lui qui n'a eu peur de s'augmenter de 270% demande à ses ministre de geler le point d'indice.
    Or depuis janvier est apparu un nouveau prélèvement de 0.27% pour la réforme des retraites ! Tout cela ne pourra pas durer longtemps et le jour du réveil fera mal à ceux qui nous gouvernent.
    Pour les primes rendement et résultat bien difficile à quantifier lorsque le service est bien fait .Mais suisje bête c'est pour les "administrateurs et certains cadres A!

  3. 3. UMBERTO 21/04/2011, 09h01

    Si comme fonctionnaire et citoyen , je comprends que les deficits rendent
    la rigeur necessaire , je ne l'accepte que si elle est partagée .
    Or les restaurateurs ont obtenus 3 millirds de baisse de TVA sans contrepartie réelle , les investisseurs ''selliers '' coutent plus chers au contribuable que les aides au secteur HLM qui ,lui ,se doit de loger les plus pauvres à un tarif décent et j'en passe de cadeaux fiscaux .
    Reformons notre fiscalité avant de s'attaquer à une catégorie de Français dont la démotivation coutera autant que l'économie realisée .

  4. 4. lucide 91 20/04/2011, 21h21

    1. Je vous invite à aller à la sortie du personnel de la Mairie de Draveil dans l'Essonne ou de Troyes interroger les personnels de ces élus pour leur demander si leur pouvoir d'achats a été augmenté de 10% depuis 2007.
    En cas de réponses positives, ces 2 ministres n'appliquent pas le statut.

    De plus maintenant il est proposé de faire donner aux salariés du privé une prime de 1000€ si leur entreprise fait des bénéfices, le tout exonéré de charges sociales, payer sur les deniers des contribuables!!!!!

    Le jour où le statut des fonctionnaires sera cassé, ceux qui applaudissent auront gagner seront payés 200€ par mois , salaires alignés sur les pays émergents.

  5. 5. Marie91 20/04/2011, 14h08

    Quelle intox ! on nous parle de promotion au mérite encore une invention pour bloquer les promos des fonctionnaires. C'est magouille et cie. 7 ans sans promo, et 4 ans d'attente entre chaque échelon ! Bosser plus pour gagner moins. Mais tous ces hauts fonctionnaires pas de problème surement pour toucher max de primes. Un peu de transparence messieurs et d'honnêteté nous conviendront plutôt que le miroir aux alouettes ! qu'ils viennent faire un tour dans certains services d"'état et ils verront vite que nous sommes lésés dans tous les sens du mot.Faire le boulot de 3 personnes, 12 h par jour pour un salaire de misère. Ces messieurs sont bien au chaud, nantis dans leur ministère. Lamentable donc de geler le point d'indice ! déjà qu'on a rien. alors moi je sais pour qui je vais voter en 2012. Surement pas pour la droite

  6. 6. krsdp 20/04/2011, 08h35

    Les fonctionnaires savent ce qu'il leur reste à faire aux prochaines élections .... Et comme nous sommes nombreux, et statistiquement, parmi les plus nombreux à continuer à voter, ça va leur en faire, des voix en moins !!!!!!!

  7. 7. Alcide 20/04/2011, 08h33

    Les politiques chercheraient à se débarrasser des fonctionnaires qu'ils ne s'y prendraient pas autrement. Quels agents resteront quand les rémunérations ne seront plus attractives ? Les meilleurs ou les moins bons ? On laissera donc les bons agents partir dans le privé où ils feront dans quelques années la soustraitance pour la fonction public pour un coût supérieur... les français paieront la note supplémentaire.

    1. Ajouter un commentaire

        Votre e-mail ne sera pas visible

      Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.