Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Enfance / Famille

Cour des comptes : des politiques de soutien à la parentalité éparses et peu efficaces

Publié le 04/02/2009 • Par Delphine Gerbeau • dans : France

Réseaux d’écoute, d’appui et d’accompagnement des parents (REAAP), contrats locaux d’accompagnement à la scolarité, médiation familiale, maisons des adolescents : le rapport de la Cour des comptes publié le 4 février 2009 fait le tour des différentes structures visant à accompagner les parents dans l’éducation, principalement financées par la Caisse nationale d’allocations familiales. Il en ressort que les différents dispositifs se juxtaposent, et ne communiquent pas entre eux.

Le public est inégalement informé de leur existence, et «sur un même territoire, le manque de coordination des acteurs et les initiatives dispersées des collectivités territoriales favorisent ici la prolifération, ailleurs l’absence d’offre de telle ou telle démarche.» Par exemple les 485 points info famille labellisés ont une répartition géographique très inégale, certains départements en comptant 10, d’autres un seul.
Enfin les financements sont épars : la CNAF est le principal financeur, avec 48,6 millions d’euros en 2007, contre 39,2 millions en 2006. Les collectivités locales auraient contribué à hauteur de 12,6 millions en 2006, selon la Délégation interministerielle à la famille. Pour la Cour, le pilotage de l’ensemble de ces actions doit être repensé, et les collectivités locales pourraient jouer un rôle déterminant dans la définition et la conduite des politiques locales de soutien aux parents, même si aujourd’hui leur implication est hésitante.

Pour en savoir plus
Téléchargez le chapitre «Les politiques de soutien à la parentalité» du rapport annuel de la Cour des comptes

Lire les autres articles sur le rapport de la Cour des comptes
La Cour des comptes fustige l’opacité des emprunts des collectivités

Philippe Séguin précise les pistes de réforme des chambres régionales des comptes

Peu d’avancées dans la prise en charge des personnes âgées dépendantes

Une réforme du 1% logement est nécessaire

Bonne note pour la gestion des collectivités

Contre les feux de forêts et les inondations, une prévention encore trop lacunaire

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Cour des comptes : des politiques de soutien à la parentalité éparses et peu efficaces

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X