Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Développement économique

Le plan de relance ne verra pas le jour sans les collectivités locales, avertit l’ADF

Publié le 04/02/2009 • Par La Rédaction • dans : France

«Où sont les mesures en faveur de l’investissement des collectivités territoriales ?» Telle est la question posée par Claudy Lebreton, président de l’Assemblée des départements de France (ADF) dans un communiqué du 4 février 2009, après la présentation du gouvernement sur les 1.000 projets du plan de relance.
«Ce plan de relance n’a fait l’objet d’aucune consultation préalable des collectivités territoriales, alors que toutes sont concernées», déplore Claudy Lebreton qui voit dans ce Plan, «une sorte d’inventaire ‘à la Prévert’». Il manque un véritable plan de relance pour les collectivités territoriales.

Prêts bonifiés
Claudy Lebreton rappelle que les collectivités locales représentent désormais 75 % de l’investissement dans notre pays et que les départements à eux seuls engagent chaque année 14 milliards d’euros d’investissement.
Dans ce contexte, le président de l’ADF établit la liste de ce que les départements attendraient de l’Etat :

  • Une dotation spécifique pour les investissements directement engageables dans l’année ;
  • Des prêts bonifiés pour les départements qui investissent dans leurs compétences propres ;
  • Un remboursement de la dette contractée lors des transferts de compétences (1,5 milliards pour le seul RMI), argent directement réinjectable dans l’économie locale.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le plan de relance ne verra pas le jour sans les collectivités locales, avertit l’ADF

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X