Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Finances

Aquitaine. La tempête oblige le conseil général de Lot-et-Garonne à revoir son budget

Publié le 06/02/2009 • Par Christiane Wanaverbecq • dans : Régions

« A événement climatique exceptionnel, réponses exceptionnelles. Nous avons décidé de reporter le débat d’orientations budgétaires initialement prévu le 12 février au 23 février 2009 pour inscrire une enveloppe de deux millions d’euros, destinée à venir en aide aux sinistrés de la tempête », a déclaré à la Gazette des communes Raymond Girardi, président de la commission agriculture et forêt du conseil général de Lot-et-Garonne, à l’issue d’une conférence de presse sur un bilan après-tempête.

Les moyens mobilisés par la collectivité, qui représente l’équivalent de 2% de la fiscalité totale, viendront en complément des mesures promises par l’Etat et l’Union européenne.
Le conseil général de Lot-et-Garonne est par exemple prêt à cautionner avec l’Etat et le conseil régional d’Aquitaine une avance remboursable pour aider l’exploitant à reconstituer son outil de travail. Il interviendra également pour permettre aux agriculteurs, qui ont emprunté, de décaler sur un an les remboursements.

Dans le département rural, déjà fortement touché par la baisse des prix d’achat, 80% des serres ont été détruites. « Cela demande un appui important pour reconstituer l’outil de travail et les trésoreries des exploitations », précise Raymond Girardi.
Le Lot-et-Garonne a également obtenu du premier ministre la prolongation de la présence des militaires à leurs côtés jusqu’au 14 février 2009. Le député-maire d’Agen Jean Dionis du Séjour a ensuite plaidé pour la prise en compte au titre de la solidarité nationale des dégâts constatés chez ces mêmes agriculteurs.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Aquitaine. La tempête oblige le conseil général de Lot-et-Garonne à revoir son budget

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X