Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

sports

Les «grandes villes» s’interrogent sur le sport pro

Publié le 11/02/2009 • Par Laurent Bigot • dans : France

Récemment créée au sein de l’Association nationale des élus du sport (Andes), la commission «Grandes villes / Sport pro» a réuni le 5 février 2009, dans les locaux de l’AMF, une trentaine d’élus membres. Un premier rendez-vous consacré exclusivement au projet de réforme du sport professionnel du secrétaire d’Etat chargé des sports, Bernard Laporte.
Ce dernier a en effet annoncé en décembre 2008 une dizaine de priorités qu’était venu expliciter pour l’occasion Sylvain Roques, conseiller du secrétaire d’Etat sur ces questions. «Cette première réunion nous a permis d’être entendu par le ministère et certainement au-delà, par les ligues et les fédérations, ce qui n’est que trop rarement le cas alors que nos villes sont les premiers financeurs du sport en France», se félicite Jean-Jacques Place, maire-adjoint aux sports de la ville de Tours, chargé d’animer la commission «Grandes villes / Sport pro».

Parmi les thèmes au coeur du débat initié par l’Andes : l’autorisation des financements par les collectivités locales des stades à vocation professionnelle ou encore la réforme de la taxe sur les spectacles (éventuel remplacement de cette taxe par une TVA à 5,5% contesté par les collectivités).

«Les propositions du ministre nous semblent fortement inspirées par les seules préoccupations des ligues de football et de rugby, avec même, parfois, la tentation de revenir sur des principes tels que le cadre des exigences normatives pourtant fixé par le Conseil d’Etat ou encore la volonté de construire de nouveaux stades sans préciser qui devra assurer leur financement», commente Jean-Jacques Place. La commission spécialiste de l’Andes se propose donc de continuer à suivre de près la réforme, annoncée pour mars prochain.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les «grandes villes» s’interrogent sur le sport pro

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X