Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances

Haute-Normandie. Budget 2009. Rouen veut préserver l’investissement sans augmenter les impôts

Publié le 11/02/2009 • Par Patrick Bottois • dans : Actualité Club finances, Régions

La ville de Rouen (Seine-Maritime, 108.000 habitants) a adopté le 23 janvier 2009 un budget 2009 d’un montant global de 259 millions d’euros, en hausse de 5,67 % par rapport à celui de 2008. Un budget que le maire Valérie Fourneyron a résolument placé «sous le signe des investissements, principalement dans le logement et les aménagements urbains. Et ce, pour soutenir l’économie locale malgré un endettement élevé et la volonté de ne pas augmenter les impôts». «Cela qui implique une forte maîtrise des dépenses de fonctionnement compte tenu de la diminution globale des recettes», souligne le premier élu.

Aussi les dépenses réelles de fonctionnement s’élèvent-elles à 146,6 millions d’euros, en hausse de 1,10% par rapport à 2008. Les dépenses réelles d’investissement s’élèvent quant à elles à 94,6 millions d’euros, en hausse de 17,51%.

Côté recettes réelles, elles atteignent pour le fonctionnement 156,8 millions d’euros, en hausse de 1,11% et pour celles d’investissements 84,9 millions d’euros, en augmentation de 19,62%.
De leur côté, les dotations de l’Etat sont quasiment stables, passant globalement, de 41,14 millions d’euros à 41,10 millions d’euros
Quant à la dette, son stock s’élève à 162,35 millions d’euros (fixe 13,7 % et variable 86,3%) contre 153,66 euros (fixe 13% et variable 87%) en 2008, en hausse de 6%.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Haute-Normandie. Budget 2009. Rouen veut préserver l’investissement sans augmenter les impôts

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X