Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Handicap

Les maisons départementales du handicap sont en «danger», selon l’ADF

Publié le 12/02/2009 • Par Philippe Pottiée-Sperry • dans : France

A l’occasion du 4e anniversaire de la loi Handicap du 11 février 2005, Valérie Létard, secrétaire d’Etat à la Solidarité s’est contentée d’un communiqué évoquant des «résultats encourageants». Et de citer un effort public qui a augmenté de 6 milliards d’euros en quatre ans. Mais la ministre reconnaît qu’il «reste des attentes et des vraies marges de progrès possibles, notamment dans le fonctionnement des maisons départementales du handicap (MDPH) et dans l’accessibilité». Pour cette dernière, où le retard reste très important, elle rappelle que «l’horizon c’est 2015 soit dans 2150 jours seulement».
Valérie Létard évoque «des acteurs publics et privés qui (…) doivent être accompagnés et stimulés pour surmonter la complexité et le coût de la réalisation» des mesures nécessaires. Par ailleurs, le gouvernement devait remettre au Parlement, le 13 février, son rapport sur le bilan et les perspectives en matière de handicap. Ce rapport a reçu un avis très critique, le 10 février, du Conseil national consultatif des personnes handicapées. L’Association des paralysés de France a vilipendé «un rapport nul et non avenu», «vide d’orientations qui permettraient de réelles avancées».

De son côté, l’Assemblée des départements de France (ADF) parle de «MDPH en danger» à cause des «difficultés pour obtenir de l’Etat les moyens humains et financiers prévus dans les conventions de mise en place». Dénonçant un risque de dégradation du fonctionnement face aux nouvelles missions régulièrement confiées aux MDPH, elle s’inquiète encore plus du besoin croissant de financements face à un Etat qui «ne respecte pas ses engagements initiaux, mettant à mal la volonté affichée de faire de la compensation du handicap une action prioritaire».

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Les maisons départementales du handicap sont en «danger», selon l’ADF

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X