Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Régions
  • Aquitaine. Tempête Klaus : le Syndicat départemental d’énergie électrique de Gironde fait des recommandations à ERDF

Environnement

Aquitaine. Tempête Klaus : le Syndicat départemental d’énergie électrique de Gironde fait des recommandations à ERDF

Publié le 17/02/2009 • Par Claudia Courtois • dans : Régions

Dix jours après la tempête du 24 janvier 2009, le bureau des élus du Syndicat départemental d’énergie électrique (SDEEG) de Gironde, se sont réunis pour saluer la «réactivité d’ERDF dans la mise en place de son dispositif de gestion de la crise». En revanche, «le relais constitué par les correspondants tempête, élus dans chaque commune, n’a malheureusement pas pleinement joué son rôle, explique le bureau. Si les informations semblent être correctement «remontées» auprès d’ERDF, il est à déplorer un manque d’information en retour sur les modalités d’intervention de la part d’ERDF».
Mauvais entretien des ouvrages électriques
Le bureau reproche également «le mauvais entretien des ouvrages électriques confié à ERDF, le non renouvellement des réseaux vétustes vulnérables aux intempéries et surtout l’insuffisance des investissements consentis par le concessionnaire pour mener une politique d’enfouissement ambitieuse, dans un département boisé et caractérisé par une façade atlantique». Enfin, l’accent a été porté sur les campagnes d’élagage avec la nécessité d’imposer une distance plus importante par rapport aux ouvrages électriques quitte à procéder à l’abattage des arbres susceptibles de détériorer le réseau en cas de tempête».
Proposition de partenariat avec le SDEEG
Par ailleurs, pour pallier le manque de proximité d’ERDF, les élus ont proposé un partenariat avec le SDEEG et la commune, au motif que cette dernière constitue la maille territoriale pertinente qui garantit la solidarité lors d’évènement climatiques. De plus, ils ont réaffirmé que les communes soient propriétaires des ouvrages électriques basse et moyenne tension. Pour plus d’efficacité dans de pareilles circonstances, ils proposent que des agents d’ERDF soient affectés sur un secteur géographique restreint, «afin d’opérer avec discernement une remise en service quasi immédiate du réseau électrique basse tension».

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Aquitaine. Tempête Klaus : le Syndicat départemental d’énergie électrique de Gironde fait des recommandations à ERDF

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X