Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transports

Languedoc-Roussillon. La ligne nouvelle Perpignan Figueras inaugurée mais inutilisable

Publié le 18/02/2009 • Par Jean Lelong • dans : Régions

L’Espagne est désormais raccordée au réseau ferré européen. Le consortium franco-espagnol TP Ferro (qui associe le français Eiffage et l’espagnol ACS-Dragados) a livré le 17 février 2009, à la date prévue, la ligne à grande vitesse Perpignan-Figueras, une liaison de 44 km qui franchit les Pyrénées via un tunnel de 8 km. Le même jour, le président de Réseau ferré de France (RFF), Hubert du Mesnil, a inauguré en présence du préfet de la région Languedoc-Roussillon, Claude Baland et du maire de Perpignan, Jean-Paul Alduy, les «installations terminales de Perpignan», un ensemble d’équipements de 210 millions destiné à assurer la connexion entre ligne nouvelle et le réseau classique.

Aucun TGV depuis l’Espagne avant de nombreux mois
Problème : aucun TGV n’arrivera à Perpignan depuis l’Espagne avant de nombreux mois. La construction de la ligne Barcelone-Figueras ayant pris trois ans de retard, le nouveau tronçon Figueras-Perpignan est actuellement inexploitable, du fait de l’incompatibilité entre les réseaux français et espagnol.

Des solutions transitoires sont à l’étude. Elles devraient permettre de faire circuler, fin 2010, quelques TGV français jusqu’à Figueras et des Talgo espagnols jusqu’à Perpignan. Cette solution réduira de 30 à 45 minutes le temps de parcours actuel. Il faudra toutefois attendre 2012 pour pouvoir relier Barcelone à Perpignan en 50 minutes. «L’acte essentiel était le franchissement des Pyrénées», assure néanmoins Jean-Paul Alduy, sénateur-maire de Perpignan. Il assure que «le tunnel étant creusé, tout est possible. Les enjeux financiers sont tels que les deux Etats seront obligé d’accélérer les choses».

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Languedoc-Roussillon. La ligne nouvelle Perpignan Figueras inaugurée mais inutilisable

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X