Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Urbanisme

Rénovation urbaine : changement de tutelle pour l’Anru

Publié le 19/02/2009 • Par Delphine Gerbeau • dans : France

Avec le changement de ministère de tutelle de Fadela Amara, secrétaire d’Etat en charge de la politique de la ville, le 14 janvier 2009, s’est posée la question du ministère de rattachement de l’Agence nationale de rénovation urbaine (Anru). L’Agence était jusqu’ici rattachée au ministère du Logement, avec le double rattachement à Christine Boutin et à sa secrétaire d’Etat Fadela Amara. Avec le rattachement au ministère du travail et des relations sociales du secrétariat d’Etat à la ville, le sort de l’Anru devait être tranché. « J’ai besoin d’avoir des outils pour mettre en place la politique que je mène. Je ne veux pas qu’on m’enlève un outil », jugeait alors Fadela Amara, ajoutant : « La politique de la ville, pour moi c’est l’Anru, la rénovation urbaine ».

Mais le détachement total du ministère du logement posait logiquement problème à Christine Boutin. « Si l’Anru n’était pas sous la tutelle du Logement, ça serait complètement stupéfiant. Je pense qu’il y aura un arbitrage au plus haut niveau de l’Etat et qu’il y aura un partage mais je ne peux pas accepter n’importe quoi. Il y a de la place pour tout le monde mais on ne peut pas envisager le logement sans la reconstruction », ajoutait-elle.

Un mois après le remaniement ministériel, les décrets d’attribution ont finalement été publiés le 19 février 2009, et s’il y a effectivement eu un partage, il penche plutôt en faveur de Brice Hortefeux le ministre du Travail, et de Fadela Amara. Le premier décret prévoit que le ministre du Travail « élabore et met en oeuvre la politique en faveur des quartiers en difficulté. Il a la charge de la politique de rénovation urbaine, qui a pour objet de réduire les inégalités sociales dans le cadre du programme national de rénovation urbaine. ».
Le second texte relatif aux attributions du ministre du Logement énonce que le ministre « est chargé de la politique de réhabilitation et d’amélioration de l’habitat dans les quartiers anciens dégradés. En outre, il est associé aux décisions relatives à l’offre et à la rénovation de logements arrêtées dans le cadre de la politique de rénovation urbaine ». Un partage logique, puisque Christine Boutin porte depuis des mois le projet de plan de rénovation des quartiers anciens dégradés, prévu dans la loi Mobilisation pour le logement, qui associera l’Anru et l’Agence nationale de l’habitat. On peut par ailleurs s’interroger sur la raison d’être de la tutelle de l’Etat sur l’Anru, alors que le financement de l’Agence à compter de 2009 reposera intégralement sur le 1% logement, appelé à compenser le désengagement de l’Etat.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Rénovation urbaine : changement de tutelle pour l’Anru

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X