Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Energie

Basse-Normandie. La Manche sur les rangs pour une centrale photovoltaïque

Publié le 20/02/2009 • Par Géraldine Lebourgeois • dans : Régions

Le conseil général de la Manche a manifesté son intérêt pour le projet gouvernemental de soutenir la construction, d’ici 2001, d’au moins une centrale solaire dans chaque région française (puissance cumulée : 300 mégawatts). Le département bénéficie d’une belle luminosité. Cherbourg, par exemple, affiche 1 870 heures d’ensoleillement annuel. Le potentiel énergétique est là.
Des entreprises locales sont prêtes à relever le défi et le conseil général a déjà identifié un terrain conforme, dont il est propriétaire avec le syndicat mixte du Cotentin ; une surface agraire de 40 hectares sur la commune de Brix. Le champ répond aux critères exigés : exposition, terrain plat, proximité d’une ligne à moyenne tension, zone agricole pour une utilisation au titre du service public.
Le conseil général de la Manche ajoute : « Une zone tampon doit être prévue pour préserver la vue sur le paysage. D’autre part, l’emprise foncière prévue pour l’installation de la centrale n’obèrera en rien l’utilisation du terrain agricole puisque, par exemple, des moutons peuvent coexister facilement avec des panneaux solaires. » La zone pourrait être retenue dans les prochaines semaines.

Conseil général de la Manche et syndicat mixte du Cotentin se sont impliquées en tant que « facilitateurs » du projet. « Nous ne sommes ni maître d’ouvrage, ni maître d’oeuvre. Des entreprises privées vont répondre à l’appel d’offres et elles ne peuvent le faire qu’avec l’assurance de surfaces disponibles », précise Michel Canoville, président du syndicat mixte. Mais si les candidates sont retenues, ce sera pour le Cotentin une nouvelle vitrine économique. « C’est un projet intéressant, lié au développement durable. C’est la perspective également d’être les premiers engagés dans une technologie nouvelle, de pointe, de voir se développer dans le Cotentin une industrie de création, avec des emplois à la clé. La multiplication des PME et la diversification des activités sont un gage de développement. », s’enthousiasme Michel Canoville.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Basse-Normandie. La Manche sur les rangs pour une centrale photovoltaïque

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X