Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances

Languedoc-Roussillon. Budget 2009 : le conseil général du Gard accroît ses investissements

Publié le 20/02/2009 • Par Jean Lelong • dans : Actualité Club finances, Régions

Le budget du conseil général du Gard, voté le 6 février 2009, atteint 851 millions d’euros, en hausse de 3,7 % par rapport à 2008. La section de fonctionnement s’équilibre à 714 millions d’euros (+ 3,1 %), la section d’investissement à 186 millions d’euros (+ 5 %).

Les dépenses d’équipement enregistrent une progression de 3,3 %, à 665 millions d’euros. Le département a décidé cette année de stabiliser ses effectifs (3 000 agents). La progression des dépenses de personnel est ainsi limitée à 2,8 % (126 millions d’euros). La collectivité annonce également son intention de réduire certaines actions, comme la coopération internationale, et de plafonner ses contributions à diverses structures ou associations (Pont du Gard, SDIS, syndicats mixtes).

Côté recettes, les taux de la fiscalité directe, stables depuis trois ans progressent de 3,5 %, à l’exception de la taxe d’habitation, relevée de 2,5 %. Le produit fiscal attendu s’élève à 267 millions d’euros (+ 7,4 %). Les dotations et compensations de l’Etat (176 millions d’euros) ne progressent en revanche que de 1,3 %. A noter une chute de 11 % des droits de mutation (70 millions d’euros).

Le budget de fonctionnement dégage une épargne brute sensiblement égale à celle de 2008 (48,7 millions d’euros). L’épargne nette, du fait de la diminution du remboursement du capital de la dette, fait un bond 18 % pour atteindre 26 millions d’euros.

Les dépenses d’investissement (hors remboursement de la dette) atteignent 163 millions d’euros (+ 8,4 %). Elles se répartissent entre subventions d’équipement (51 millions d’euros) et investissements directs (112 millions).

L’emprunt d’équilibre s’élève à 110,5 millions d’euros en hausse de 4,3 %.
La dette, qui avait diminué de 45 % entre 2001 à 2008, repart à hausse. Elle s’établit à 182 millions d’euros au 1er janvier 2009, contre 163 millions un an plus tôt. Sa durée de remboursement, eu égard à l’épargne dégagée, est inférieure à quatre ans.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Languedoc-Roussillon. Budget 2009 : le conseil général du Gard accroît ses investissements

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X