Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Elus

Contentieux : pouvoirs du président du conseil général

Publié le 23/02/2009 • Par La Rédaction • dans : Réponses ministérielles

Actuellement le président du conseil général ne peut intenter les actions au nom du département qu’en vertu de la décision de l’assemblée délibérante.
En application des dispositions de l’article L3221-10 du Code général des collectivités territoriales, le président du conseil général ne peut intenter les actions au nom du département qu’en vertu de la décision du conseil général. Il peut défendre à toute action intentée contre le département, sur l’avis conforme de la commission permanente. L’avis conforme requis implique que toute action en défense conduite au nom du département doit recueillir l’accord de la commission permanente (CE, 26 octobre 2001, Eisenchteter). Le défaut d’avis conforme constitue un cas d’incompétence du décideur, soulevable d’office par le juge comme moyen d’ordre public (CE, 8 juin 1994, Mme Laurent).

La proposition de loi «simplification du droit et allégement des procédures», adoptée en première lecture par l’Assemblée nationale le 14 octobre 2008, complète le Code général des collectivités territoriales en introduisant une disposition qui prévoit que le président du conseil général peut, par délégation de l’assemblée départementale, être chargé, pour la durée de son mandat, d’intenter au nom du département les actions en justice ou de défendre le département dans les actions intentées contre lui, dans les cas définis par le conseil général. Il rend compte à la plus prochaine réunion de l’assemblée départementale de l’exercice de cette compétence.

Domaines juridiques

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Contentieux : pouvoirs du président du conseil général

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X