Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Urbanisme

Bretagne. Rennes engage un vaste programme de requalification du centre historique

Publié le 26/02/2009 • Par Xavier Debontride • dans : Régions

C’est l’un des grands dossier de la municipalité rennaise : le maire (PS) Daniel Delaveau a présenté le 26 février 2009 aux côtés du préfet de région Jean Daubigny les grandes lignes du programme de requalification urbaine destinée à lutter contre la dégradation des immeubles anciens du centre historique. L’étude préliminaire, confiée au cabinet spécialisé Tattier, a révélé que plus de 1. 500 immeubles sont potentiellement concernés, dont 300, particulièrement dégradés, «présentent des problèmes sérieux de structures ou d’hygiène». Ce sont principalement les immeubles à pans de bois, qui datent de la reconstruction de la ville après le grand incendie de 1720. Arrières cours délabrées, parties communes d’un autre âge, installations électriques hors normes… : la liste est longue des travaux à réaliser pour assainir la situation et éliminer les risques pour les habitants.

L’étude évalue à ce stade à 100 millions d’euros le montant des travaux à engagés dans la durée, qui pourraient être financés à parité par des fonds publics et privés, en associant les copropriétaires. «Nous voulons passer la vitesse supérieure, car nous ne partons pas de zéro. La première OPAH dans ce secteur date de 1977. Pour commencer, nous allons démarrer sur un périmètre de quatre ilôts prioritaire totalisant 125 immeubles et 400 logements. Cette première tranche devrait durer cinq ou six ans», précise Daniel Delaveau.

La ville s’est dotée d’une équipe projet dédiée pour suivre ce chantier et souhaite mobiliser des moyens incitatifs, mais aussi coercitifs en cas de situation dangereuse. Les arrêtés de péril sont en nette augmentation ces derniers mois et la mairie en a pris une douzaine en 2008. «Nous sommes également candidats au Programme national de requalification des quartiers anciens dégradés (PNRQAD)», poursuit le maire de Rennes. Ce dispositif prévoit notamment pour les quartiers retenus, un financement de 30% par l’Etat du coût des opérations programmées.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Bretagne. Rennes engage un vaste programme de requalification du centre historique

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X