Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Développement économique

Limousin. La Haute-Vienne lâche Vassivière

Publié le 26/02/2009 • Par Jean-Pierre Gourvest • dans : Régions

Souhaitant réorienter ses dépenses dans un contexte général difficile, le conseil général de la Haute-Vienne a décidé, lors de sa séance plénière du 18 février 2009, de se retirer du Syndicat mixte gérant le site touristique de Vassivière en Limousin.
Cette initiative est à rapprocher du budget primitif voté le même jour, qui, à 385,2 millions d’euros, affiche une hausse de 2,9%, mais dans lequel on relève une augmentation des frais de fonctionnement (+4,7% à 290,5 millions d’euros) dont plus de 60% seront réservés à l’action sociale.
Malgré un plaidoyer du conseiller du canton d’Eymoutiers, Michel Ponchut, dont dépend le lieu, la présidente du département Marie-Françoise Pérol-Dumont s’est résolue à cet abandon, préférant laisser désormais aux autres intervenants – région, communes, département de la Creuse – l’entière gestion de la structure.

«Cette décision sera effective dès 2010, confirme l’élu. Le département se retire, mais il y aura des négociations futures pour ne pas fragiliser la première structure touristique de la région. Nous continuerons à assumer nos responsabilités en matière d’aménagement du territoire, reprendrons une partie de la dette – actuellement de 300.000 euros/an – entretiendrons les réseaux, les équipements, etc.».

Depuis 35 ans, la Haute-Vienne agissait au sein du syndicat mixte pour 23% de ses coûts, versant des subventions en proportion, soit 525.000 euros en 2008.
Dans le même temps, le site aura demandé annuellement plus de 1 million d’euros d’investissements, assurés par les quatre partenaires, tout en générant 150 emplois pleins. Cette année, les dépenses atteindront, entre fonds publics et fonds privés près de 2 millions d’euros, le budget du syndicat étant pour sa part évalué à 2,5 millions d’euros.
Le département devrait désormais détourner sa participation vers l’autre lieu du tourisme aquatique limousin, le lac de Saint Pardoux, près de Limoges. L’augmentation éventuelle des sommes allouées à Vassivière par les trois autres intervenants fera l’objet de discussions budgétaires futures.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Limousin. La Haute-Vienne lâche Vassivière

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X