Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité locale

Le rapport Fauvergue-Thourot veut muscler les polices municipales

Publié le 11/09/2018 • Par Hervé Jouanneau • dans : A la une, A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

Thourot Fauvergue
Cap
Création d'une école nationale, armement obligatoire, promotion de l'intercommunalité. Dans leur rapport sur le continuum de sécurité, les députés LREM Jean-Michel Fauvergue et Alice Thourot préconisent, dans le sillage du chef de l'Etat, un renforcement des "PM". Dans le même temps, ils appellent à une recentralisation du partenariat local.

Faut-il rendre obligatoire l’armement des policiers municipaux ?

La question, qui, d’emblée, se heurte au sacro-saint principe de libre administration des collectivités territoriales, s’est invitée de façon inédite à la une des journaux du matin et des ondes radiophoniques.

Elle figure en tous cas parmi les plus percutantes des 78 mesures avancées dans le rapport sur le continuum de sécurité remis le 11 septembre au Premier ministre par les deux députés LREM, Jean-Michel Fauvergue, ex-patron du RAID, et l’avocate Alice Thourot.

Un rapport audacieux qui n’hésite pas non plus à préconiser la création d’une école nationale de police municipale ou la mise en place d’une instance unique de partenariat local.

« Une bonne base de travail » estime-t-on, en off, dans l’entourage du ministre de l’Intérieur, qui se réjouit du calendrier. Car si le rapport était initialement prévu pour juillet, sa remise en septembre coïncide avec le lancement de la police de sécurité du quotidien (PSQ), chère au gouvernement.

  • La police de sécurité du quotidien sera déployée « d’ici la fin de l’année »

Au demeurant, les questions soulevées par les deux députés sont nombreuses et ambitieuses : comment relancer la fameuse « coproduction de sécurité », souvent déficiente ? Quelle place pour les polices municipales, « reconnues mais plurielles », et les agents de sécurité privée, souvent « contestée », au côté des policiers nationaux et des gendarmes ? Enfin, comment bâtir un véritable « dispositif de sécurité globale », tel celui qui a été expérimenté lors de l’Euro 2016 ?

La Gazette passe en revue les principales mesures intéressant les élus locaux et les policiers municipaux.

Recentralisation du partenariat de sécurité

S’appuyant sur la logique de la PSQ, qui veut donner les coudées franches aux responsables locaux de la police, les députés estiment d’emblée que le partenariat de sécurité doit reposer sur « une approche déconcentrée ». Et d’ajouter : « l’Etat est et doit rester le garant de la sécurité ...

Article réservé aux abonnés Gazette & Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
1 Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le rapport Fauvergue-Thourot veut muscler les polices municipales

Votre e-mail ne sera pas publié

Philippe Laurent

12/09/2018 06h27

Une organisation « nationale », un coordonateur « national », une école « nationale », une prééminence « nationale » : tout cela, ça s’appelle « la police nationale » et ce ne sont plus « les polices municipales ». Ce rapport a été dicté par la direction du Budget : il faut faire payer les responsabilités de l’Etat – par ailleurs réaffirmées comme telles – par les collectivités locales, puis accuser celles-ci de trop dépenser pour mieux décrédibiliser l' »ancien monde ».

Commenter
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X