Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Réforme territoriale

Aix-Marseille-Provence : vers une fusion entre la métropole et le département

Publié le 04/09/2018 • Par Caroline Garcia • dans : Régions

Marseille2
Flickr CC by jopa Elleul
La démission du président d’Aix-Marseille-Provence, Jean-Claude Gaudin au profit de Martine Vassal, patronne du conseil départemental des Bouches-du-Rhône ouvre la voie à un regroupement des deux structures. Une loi serait d'ailleurs déjà en préparation.

Sa décision était prise depuis plusieurs mois. Jean-Claude Gaudin (LR)  a annoncé le 4 septembre sa démission de la présidence du conseil de la métropole Aix-Marseille-Provence. Il souhaite laisser son siège à Martine Vassal, la patronne du conseil départemental des Bouches-du-Rhône, première vice-présidente de la métropole déléguée à la stratégie et l’attractivité économique. « Martine Vassal est la mieux placée pour réaliser la fusion entre le département et la métropole que souhaite le Président de la République », assure Jean-Claude Gaudin.

Le maire de la cité phocéenne précise qu’elle mènera les discussions avec le parlement et le gouvernement, puisque cette opération nécessitera la préparation d’une nouvelle loi encadrant les compétences et le fonctionnement de la métropole. Jean-Claude Gaudin précise que « le gouvernement va demander au préfet de se pencher sur la fusion prochainement », ce qui justifie son annonce de rentrée. Il ajoute que Martine Vassal a déjà rencontré le Premier ministre, Edouard Philippe, deux fois à ce sujet.

Depuis sa mise en œuvre en janvier 2016, la métropole Aix-Marseille-Provence cristallise de nombreuses critiques de la part des maires qui s’étaient déjà massivement opposés à sa création. Jean-Claude Gaudin, qui avait porté le projet du gouvernement socialiste à bout de bras, a subi de nombreuses critiques quant à ses choix politiques et sa gestion de la nouvelle instance.

Aix en embuscade

Sa principale opposante, la maire (LR) d’Aix-en-Provence Maryse Joissains, a d’ailleurs rapidement manifesté son soutien à Martine Vassal, rappelant que celle-ci soutenait une « métropole de projets », « consciente que ce n’était pas à la métropole de gérer les problèmes de proximité », qui reviennent « aux territoires et aux communes ».

Présidente du conseil de territoire du Pays d’Aix, Maryse Joissains veut « l’aider dans la mise en place d’une structure pertinente ». Et fédérer derrière elle les maires du Pays d’Aix et les présidents des territoires métropolitains, les anciennes intercommunalités. « Je pense que c’est un vrai tournant qui s’amorce et il faut que le Pays d’Aix prenne ses responsabilités aux côtés de Martine Vassal », conclut l’édile, qui parait prête à relancer la bataille des compétences et de l’organisation de la métropole.

Le président démissionnaire estime que cette fusion pourrait se faire « plus facilement qu’ailleurs ». Il faudra néanmoins régler la question des 29 communes de l’ouest des Bouches-du-Rhône dont les maires sont fermement opposés à rejoindre l’ensemble métropolitain (Voir plus bas).

Jean-Claude Gaudin, a confirmé conserver son poste de maire de Marseille jusqu’aux prochaines élections municipales, en 2020. A 79 ans, il part « sans amertume », reconnait que « l’âge est là » et que « le dégagisme l’impressionne un peu ». « Après deux ans et demi à la tête de cette nouvelle institution, la métropole est solidement installée aujourd’hui, a écrit le maire aux 240 élus métropolitains. Je considère que j’ai rempli ma mission dont vous avez tous pu mesurer les difficultés, j’ai aussi respecté mes engagements ».

Quid des communes de l’ouest du département ?

Les trois intercommunalités de l’ouest des Bouches-du-Rhône se sont rassemblées en 2017 autour d’un voeu commun : ne pas être absorbées par la métropole Aix-Marseille-Provence. Les élus tentent de s’organiser contre cette « menace » que décrivait alors Hervé Chérubini, le président (Divers gauche) de la communauté de communes Vallée des Baux-Alpilles : « intégrer AMP coûterait 9 millions d’euros par an à ma communauté de communes et à ses entreprises ».

Déjà constituées en PETR, les trois territoires ont demandé la création d’une communauté d’agglomération unique, afin d’être mieux armés pour envisager la suite. Mais le préfet des Bouches-du-Rhône, Pierre Dartout, a rejeté leur demande. Un refus qui « surprend », du côté de l’Association des petites villes de France (APVF) où le président, Christophe Bouillon, juge ce rejet « problématique » car seulement motivé par « l’hypothèse » que les conditions de majorité nécessaires à l’approbation du projet « pourraient ne pas être réunies ».

« Autant chacun reconnaît que les préfets doivent jouer un rôle d’impulsion lorsque les projets de fusion peinent à fédérer les élus, autant il n’est pas justifiable que l’Etat freine les ardeurs fédératrices des élus lorsqu’elles émergent », conclut Christophe Bouillon.

Régions

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Aix-Marseille-Provence : vers une fusion entre la métropole et le département

Votre e-mail ne sera pas publié

Sanphi

05/09/2018 11h16

attention le pays d’Arles est à l’ouest du département pas à l’est !

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X