Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Gestion locale

Alsace. Strasbourg en effervescence pour le sommet de l’Otan

Publié le 12/03/2009 • Par Didier Bonnet • dans : Régions

Avec l’accueil du sommet de l’Otan les 3 et 4 avril, Strasbourg fait face à l’une des plus importantes manifestations organisées en France depuis des années : 28 chefs d’Etat, 3.500 journalistes, une contre-manifestation de plusieurs dizaines de milliers d’opposants, des forces de l’ordre en très grand nombre, etc.

Événement binational – une partie se déroulant dans la ville allemande de Baden-Baden -, ce sommet mobilise la collectivité y compris dans des missions inattendues : «La ville a révélé toutes les fonctions qui vivent dans la cité, y compris les SDF, les personnes âgées ou en soins. Ainsi que la vie économique, touristique, culturelle, associative, etc.», souligne Robert Herrmann, premier adjoint au maire.
«Nous appuyons les services de l’Etat en mettant à disposition le SIG, en aidant à la mise en place des dizaines de kilomètres de barrières, à la sécurisation des réseaux d’égouts, en mettant des locaux à disposition, etc.»

Cellule de coordination
Il a aussi fallu créer pour cette occasion une cellule de coordination des services d’intervention dont le fonctionnement sera concerné par le sommet : deux zones intra muros font l’objet de restrictions plus ou moins totales de circulation, de stationnement ou d’accès.
La déviation des réseaux de transports en commun et les changements de dates de nombreuses manifestations ont été également gérés, ainsi que l’interruption de tous les chantiers, et l’information aux publics spécifiques (commerçants, professions de santé, etc.) et au grand public a fait l’objet de nombreuses réunions.

«Une cellule de cinq personnes travaille avec l’Etat. Le management des services est segmenté selon les services et les problèmes à résoudre. Notre rôle est de permettre que cet événement offre à Strasbourg les meilleures retombées tout en provoquant le moins de gênes aux habitants», précise Robert Herrmann.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Alsace. Strasbourg en effervescence pour le sommet de l’Otan

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X