Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Urbanisme

Ile-de-France. Des tours géantes pour amoindrir la crise à la Défense

Publié le 13/03/2009 • Par Marion Kindermans • dans : Régions

Le nouveau projet des tours jumelles de «l’Hermitage Plaza», présenté lors du Marché international des professionnels de l’immobilier (Mipim) qui se déroule du 10 au 13 mars 2009 à Cannes, devrait rassurer pour un temps les défenseurs du premier quartier d’affaires européen.
Hautes de 323 mètres, ces tours, qui devraient être livrées en 2014, seront les plus grandes d’Europe occidentale, réalisées par le groupe russe Hermitage et l’architecte anglais Norman Foster. «Offrant une mixité d’usages inédite à Paris» comme l’indique l’établissement public pour l’aménagement de la région de la Défense (Epad), le projet sera composé de 2 tours :

  1. La première, haut de 91 étages, accueillera un hôtel cinq étoiles, un centre de thalasso et des appartements ;
  2. La seconde, haute de 93 étages, des bureaux, et également des appartements.

«Au delà du geste architectural, il s’agit d’un projet urbain puisque «l’Hermitage Plaza» relierait le quartier de La Défense à la Seine via une place publique avec vue sur l’entrée du pont de Neuilly», indique-t-on à l’Epad.

Si les financements semblent acquis, reste à solutionner le rachat du terrain. Le groupe Hermitage doit attendre que les familles soient toutes relogées pour être définitivement propriétaire du site choisi. Cette annonce, aussi prometteuse soit-elle, ne peut faire oublier la crise qui secoue également le quartier de La Défense. Si les projets de démolition-reconstruction des tours Ava, Carpe Diem, etc., respecteront vraisemblablement le calendrier initial, un autre projet semble en suspens. C’est celui, symbolique, de la Tour Signal dessiné par Jean Nouvel. Après l’annonce d’investisseurs qui se sont finalement désistés, le budget n’est toujours pas bouclé.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Ile-de-France. Des tours géantes pour amoindrir la crise à la Défense

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X