Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Lutte contre le terrorisme

Une commission du Sénat préconise de rendre les maires « acteurs du renseignement »

Publié le 10/07/2018 • Par Julie Clair-Robelet • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

Sylvie Goy-Chavent et Bernard Cazeau
T.C
Face aux évolutions de la menace terroriste, la commission d'enquête sénatoriale présidée par Bernard Cazeau (LREM) recommande de "faire des maires des acteurs à part entière du renseignement". L'objectif, qui divise la commission, est de convier les élus aux groupes d'évaluation départementaux et de leur permettre d'accéder au FSPRT.

Trois jours avant la présentation du plan d’action contre le terrorisme par le Premier ministre, les sénateurs de la commission d’enquête sur l’organisation et les moyens des services de l’État pour faire face à l’évolution de le menace terroriste préconisent une série de nouvelles mesures, comme la création dans chaque département d’un pôle de lutte contre l’islam radical.

Mesure phare du rapport présenté le 10 juillet, les sénateurs tiennent également à rappeler l’importance du maire face à la menace.

La rapporteure Sylvie Goy-Chavent (UC, Ain) regrette ainsi « l’absence des élus dans les groupes d’évaluation départementaux » chargés de s’assurer que chaque individu signalé pour radicalisation fait bien l’objet d’un suivi effectif. Elle préconise donc de les « convier davantage » à ces réunions. Les élus auraient en outre, « s’ils le souhaitent, accès à la liste des individus inscrits au Fichiers des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT) ».

Des mesures que le président de la République lui-même avait évoquées le ...

Article réservé aux abonnés Gazette & Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Une commission du Sénat préconise de rendre les maires « acteurs du renseignement »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X