Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Mobilité

Autolib’ : du coup de com’ politique au fiasco financier

Publié le 20/06/2018 • Par Isabelle Jarjaille • dans : actus experts technique, Régions

autolib-Paris
CC BY-NC-ND 2.0 MOMPL
Sauf coup de théâtre, le Syndicat Autolib' Vélib' Metropole actera jeudi 21 juin la résiliation du contrat de concession passé avec Autolib' en 2010, cinq ans avant son terme.Il reviendra ensuite au tribunal administratif de fixer le montant des indemnisations. Mais comment en est-on arrivé là ? Retour sur un coup de com' politique devenu fiasco financier.

Tout est parti d’un contrat de délégation de service public (DSP) mal ficelé. Lorsqu’en 2010, le Syndicat Autolib’ Vélib’ Métropole (SAVM) retient le groupe Bolloré pour la concession du service Autolib’, le contrat prévoit que l’entreprise ne prendra à sa charge que 60 millions d’euros de déficit. Fin 2017, Bolloré estime le déficit à 293 millions d’euros  sur la durée de la concession, et réclame 233 millions d’euros aux collectivités. Une clause que le SAVM justifie par le plan d’affaires présenté par Bolloré en 2010 qui prévoyait un bénéfice de 56 millions d’euros sur 12 ans. Pourtant, en 2009, la délibération d’approbation du principe d’une DSP, tablait sur un déficit de 20 millions d’euros.

« On a pris le risque compte tenu du caractère novateur du service »

Adjoint au maire (PS) en charge des transports à Colombes (Hauts-de-Seine) de 2008 à 2014, Alexis Bachelay, se souvient : « on a eu des débats dans les conseils municipaux sur le modèle économique, on s’est demandé si le groupe n’allait pas utiliser Autolib’ pour promouvoir sa technologie et s’il n’avait pas sous estimé les risques. Mais on a pris le risque compte tenu du caractère novateur du service » A l’innovation en terme de mobilité  s’ajoute un élément : « Paris se tournait enfin vers les banlieues ! Ils nous avaient oublié pour le Velib’ ; on était content que, pour une fois, ils pensent à nous ! » Cependant, pour Alexis Bachelay, les communes n’ont pas été associées au montage juridique et financier : « il ne s’agit pas de se défausser, mais c’est vrai que Paris nous a consulté une fois que les choses étaient bien engagées ».

Les 97 communes du syndicat ont-elles voix au chapitre ?

Un mode de gouvernance qui perdurerait aujourd’hui et irrite fortement certains élus. « On nous a convoqué pour le vendredi 15 juin à 18h et on a été informé de l’objet de la réunion, « évoquer la résiliation de la DSP », à 17h45, s’agace un élu, sous couvert d’anonymat. Et le premier article est paru pendant la réunion ! Le comble c’est que l’on a reçu le compte-rendu par mail, alors que la réunion n’était pas terminée! »

Avec une majorité de stations Autolib’, la capitale détient 55 % des voix. Face à cette toute puissance, certains élus montent

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Autolib’ : du coup de com’ politique au fiasco financier

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X