Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[Enquête] Transports

“Petites lignes” : le débat continue en coulisse

Publié le 11/06/2018 • Par Camille Selosse • dans : A la une, Actu ingénierie publique, France

train-aspe
CRN-A/A.Gilbert
Écarté du champ de la réforme ferroviaire, le dossier des “petites lignes” suit son propre tempo. Progressivement, différentes réflexions ont été lancées. Quant au débat sur le transfert de ces lignes aux régions, il est réapparu au détour d’un document de travail de la LOM. Avant que la mesure soit retoquée par le cabinet d’Elisabeth Borne.

Depuis que le rapport Spinetta a préconisé de faire un diagnostic socio-économique des 9000 kilomètres de réseau capillaire (les lignes classées UIC 7 à 9) et posé la question de leur maintien, les élus suivent le sujet avec grande attention. Et la réponse du Premier ministre Edouard Philippe assurant qu’on ne déciderait pas de fermetures depuis Paris ne les a pas vraiment rassurés. Ils en sont tous convaincus : cette formulation signifie que le gouvernement envisage de transférer ces lignes aux régions, déjà appelées à financer les investissements via les contrats de plan État-régions (CPER). Depuis, la ministre des Transports Elisabeth Borne n’a eu de cesse de démentir, qualifiant même cette hypothèse de “fake news”.

Faciliter le transfert via la LOM ?

Pourtant, cette mesure s’est ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

“Petites lignes” : le débat continue en coulisse

Votre e-mail ne sera pas publié

Henri Tanson

12/06/2018 07h29

« Le transfert aux régions »…
Toutes les régions de France n’ont pas la même dynamique économique; certaines sont riches, d’autres sont pauvres. Ainsi, toutes les réformes qui vont dans le sens de plus d’autonomie pour les régions, bafouent le principe d’égalité des territoires et des citoyens dans l’accès aux services.
Confier la gestion des petites lignes aux régions, ça veut dire que certaines régions, déjà en prise avec de graves problèmes économiques, ne pourront pas assumer cette charge supplémentaire et devront renoncer à ces dessertes par rail; un pas de plus vers la désertification des campagnes…
Pas de doute, ces réformes vont dans le bon sens…

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X