Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[édito] Numérique

Le Passage à l’échelle, impératif sous estimé

Publié le 18/05/2018 • Par Romain Mazon • dans : France

RGPD
AdobeStock
Dans quelques jours, le 25 mai, toutes les collectivités auront mis en place la nouvelle réglementation sur la protection des données personnelles, en application du fameux RGPD. Règlement européen que tout le monde maîtrise sur le bout des doigts. On plaisante…

Voilà. Dans quelques jours, le 25 mai, toutes les collectivités auront mis en place la nouvelle réglementation sur la protection des données personnelles, en application du fameux RGPD. Règlement européen que tout le monde maîtrise sur le bout des doigts. On plaisante… Car il est bien évident que tel ne sera pas le cas, que de très nombreuses communes ne seront pas prêtes à temps, sans parler de celles qui n’ont que vaguement entendu parler du sujet.

Bienveillance de la Cnil

En soi, cela n’est pas très grave. La Cnil, responsable et gendarme du déploiement du RGPD, a déjà annoncé qu’elle ferait preuve de bienveillance et de patience. Et les données personnelles des Français ne seront pas plus vulnérables le 26 qu’elles ne l’étaient le 25 – pas moins non plus. Les « grosses » collectivités se sont préparées bien sûr, mais, dans la France des 35 000 (et quelques) communes, des 1 250 intercos, des milliers de syndicats…, elles ne sont que la pointe de la partie émergée de l’iceberg.

Ce grand écart se reproduira sous peu puisque, cette année, les collectivités doivent suivre un programme numérique particulièrement chargé : après les données personnelles arriveront l’open data et la dématérialisation de la commande publique en octobre, puis celle des autorisations d’urbanisme en novembre.

Recrutements à prévoir

Certes, ces échéances ne viennent pas de s’ajouter à l’agenda, et ont été anticipées. Henri Verdier, le directeur interministériel du numérique et du système d’information de l’Etat, loue ainsi le programme DCANT (pour développement concerté de l’administration numérique territoriale), construit avec les collectivités. Mais il ne nie pas la difficulté à diffuser ses principes et ses outils à l’ensemble du secteur public local. Sans parler des compétences nouvelles à recruter pour déployer les futurs services numériques de la ville intelligente.

Dans le monde numérique, on parle de passage à l’échelle pour évoquer la faculté d’un système de changer de taille ou de volume selon les besoins des utilisateurs. Les collectivités, dans leur ensemble, en sont au premier barreau.

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Le Passage à l’échelle, impératif sous estimé

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X