Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Statistiques

La population évalue plutôt positivement la présence et l’action locales des forces de l’ordre

Publié le 24/04/2018 • Par Julie Clair-Robelet • dans : A la Une prévention-sécurité, Veille documentaire prévention-sécurité

Fotolia_78823234_XS
Fotolia
Près d’une personne sur deux déclare que la présence de la police ou de la gendarmerie dans son quartier ou village est suffisante, selon une note publiée par l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales. Cette présence est jugée excessive pour 2 % de la population.

L’action locale des policiers et des gendarmes en matière de lutte contre la délinquance est jugée « plutôt efficace » par près de la moitié de la population. C’est ce qu’indique une note de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales mardi 24 avril 2018. L’enquête a été menée entre 2008 et 2017 auprès de 160 000 personnes âgées de 14 ans et plus. Cette perception est « assez stable dans le temps ».

Cependant, pour 19 % des personnes interrogées, la présence des forces de l’ordre dans leur quartier ou village est insuffisante. Plus d’un quart estime même que cette présence est « inexistante ».

Évolution selon le lieu de résidence

L’évaluation des forces de l’ordre évolue selon le lieu de résidence. Ainsi, elle est plutôt positive en milieu rural, moins dans les unités urbaines de plus de 100 000 habitants et en agglomération parisienne. Ces perceptions changent également selon les zones de compétence des forces de l’ordre : environ 49 % de la population estime ainsi que la présence locale des forces de l’ordre est suffisante en zone gendarmerie (contre 46 % en zone police).

Dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville, 15 % des habitants jugent que la présence des forces de l’ordre est « inexistante alors qu’elle serait nécessaire » et environ 44 % d’entre eux déclarent que leur action n’est « plutôt pas efficace ».

Thèmes abordés

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La population évalue plutôt positivement la présence et l’action locales des forces de l’ordre

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X