Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Agenda

L’essentiel de la semaine du 9 au 15 avril

Publié le 13/04/2018 • Par La Rédaction • dans : Actualité Club finances

phalim-boi-004-211_Web
Phovoir
Chaque semaine, le Club finances vous propose un condensé de l'actualité des derniers jours pour être sûr de n'avoir rien raté en matière de finances locales.

A l’écoute de l’actualité de cette semaine, les directions des collectivités devraient lire l’Art de la guerre de Sun Tzu pour adapter leur stratégie financière aux réalités du terrain. Et qu’y a-t-il sur le terrain en ce moment ?

D’abord un budget 2018 à boucler pour les communes, comprimé entre promesses électorales et contraintes financières, incertitudes fiscales et contractualisation.

Justement, la contractualisation a fait débat cette semaine à Nice. Car derrière des chiffres et des objectifs se cachent des négociations qui réservent parfois de désagréables surprises, selon les interprétations des représentants de l’Etat.

Il faut dire que son plus haut représentant – Emmanuel Macron – n’est pas avare en interprétation. Pour lui, les dotations allouées aux petites communes n’ont pas baissé. Pour la DGCL, si.

Imagination… ou pas

Dans ces conditions, il faut de l’imagination pour sortir de tous ces obstacles. Un début de solution passe par exemple par la gestion active de sa dette. Les départements franciliens ont préféré, l’union sacrée – quelle bonne idée – pour préserver leurs capacités d’investissement. On peut opter aussi pour une meilleure maîtrise des subventions accordées aux associations ou l’élaboration d’une véritable stratégie d’achat. En recherche d’un second souffle, la Caisse des Dépôts invente de son côté la Banque des territoires pour faire aboutir certains projets de développement local.

Quand on a moins d’imagination, on peut aussi foncer droit devant, sabre au clair, et s‘attaquer frontalement à la politique de l’exécutif national en dénonçant une recentralisation rampante

Mais dans tous les cas, rien n’est plus efficace qu’une lecture assidue du Club Finances !

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’essentiel de la semaine du 9 au 15 avril

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X