Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Gestion locale

Assainissement – Assujetissement à la redevance

Publié le 23/03/2009 • Par La Rédaction • dans : Réponses ministérielles

L’autorisation de mise en place d’une tarification forfaitaire de l’eau ne pourra être accordée que de façon exceptionnelle, dans des conditions limitatives.

Les redevances d’assainissement, dues par les usagers et affectées au financement des charges du service d’eau potable et d’assainissement, ne peuvent être perçues que si le réseau d’assainissement a été construit et mis en service (CE, 14 novembre 2001, n° 231740). Le calcul de la redevance doit ainsi permettre de garantir la proportionnalité avec le coût du service rendu, peu importe que la redevance comporte une partie fixe et une partie variable (art. L2224-12-4 CGCT ; CE, 9 juillet 2003 n° 220803, Union fédérale des consommateurs). La redevance d’assainissement constituant la contrepartie d’un service rendu, le propriétaire d’un forage utilisé par exemple pour l’arrosage de son jardin ne saurait être assujetti à cette redevance puisque, dans ce cas, les eaux ne sont ni prélevées dans le réseau public d’eau potable ni déversées dans le réseau d’assainissement.

L’article R2224-19-2 du CGCT précise que les volumes d’eau utilisés pour l’irrigation et l’arrosage des jardins ou pour tout autre usage ne générant pas une eau usée pouvant être rejetée dans le système d’assainissement, n’entrent pas en compte dans le calcul de la redevance d’assainissement, dès lors qu’ils proviennent de branchements spécifiques. Il convient toutefois de noter que la loi sur l’eau et les milieux aquatiques du 30 décembre 2006 prévoit un dispositif de contrôle de l’utilisation des ressources alternatives, dont les frais sont mis à la charge de l’abonné.

En effet, en cas d’utilisation d’une ressource en eau différente de celle provenant du réseau public de distribution, l’article L2224-12 du CGCT donne la possibilité aux agents du service d’eau potable d’accéder aux propriétés privées pour procéder au contrôle des installations intérieures de distribution d’eau potable et des ouvrages de prélèvement, puits et forages. Le décret n° 2008-652 du 2 juillet 2008 relatif à la déclaration des dispositifs de prélèvement, puits ou forages réalisés à des fins d’usage domestique de l’eau et à leur contrôle ainsi qu’à celui des installations privatives de distribution d’eau potable fixe les modalités d’accès aux propriétés privées et de contrôle de ces installations. La possibilité d’instaurer un volume forfaitaire minimum, bien que les collectivités soient libres de fixer les modalités de tarification de l’eau en fonction de la nature des prestations assurées, ne peut être mise en oeuvre qu’à titre exceptionnel.

En effet, l’article R2224-20 du CGCT, issu du décret n° 2007-1339 du 11 septembre 2007, encadre ce régime de tarification forfaitaire en fixant des conditions strictes à sa mise en oeuvre. Répondant au souci d’une gestion responsable d’une ressource limitée, l’autorisation de mise en place d’une tarification forfaitaire de l’eau ne pourra être accordée que «si la population totale de la commune, de l’établissement public de coopération intercommunale ou du syndicat mixte est inférieure à mille habitants et si la ressource en eau est naturellement abondante dans le sous-bassin ou dans la nappe d’eau souterraine utilisés par le service d’eau potable».

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Assainissement – Assujetissement à la redevance

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X