Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Energie

La CRE n’aime décidément pas la « confusion des genres »

Publié le 23/03/2009 • Par Olivier Schneid • dans : France

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a demandé à ERDF de retirer son logo du compteur communicant Linky, dont le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité a lancé l’expérimentation le 18 mars 2009 à Tours.
Ce compteur électronique, d’abord testé en Indre-et-Loire et dans l’agglomération lyonnaise, doit à terme équiper les 35 millions d’abonnés en France. La présence des cinq pétales constituant le logo d’ERDF (1), identique à celui de sa maison mère EDF, risque « d’embrouiller » le consommateur, estime la CRE, à l’unisson de collectivités et de fournisseurs concurrents d’EDF. L’un d’eux, Direct Energie, s’est d’ailleurs immédiatement plaint auprès de l’autorité de régulation. La CRE ne s’oppose en revanche pas à ce que le nom d’ERDF soit bien visible sur la face du compteur.

Bis repetita
Ce n’est pas la première fois que la CRE dénonce une « confusion des genres ». Le 2 février 2009, elle s’était « élevée avec la plus grande fermeté » contre les interventions publiques du président du groupe EDF, Pierre Gadonneix, lors de la tempête du 20 janvier. Elle avait rappelé qu’il convenait de bien distinguer le fournisseur EDF, qui opère dans le secteur concurrentiel, et le gestionnaire du réseau de distribution ERDF, qui assure une mission de service public. De leur côté, les collectivités rappellent qu’elles sont propriétaires des réseaux – et par conséquent des compteurs – et à ce titre susceptibles de mettre un jour leur concessionnaire en concurrence.
Concernant l’opération Linky, estimée à 4 milliards d’euros, les autorités concédantes craignent qu’elle n’empêche des investissements plus urgents à réaliser pour l’amélioration de l’état de leurs réseaux.

(1) Electricité Réseau Distribution France (ERDF) est une filiale à 100% du groupe EDF.

Pour aller plus loin
Lire notre article du 19 mars Le compteur électrique communicant ne fait pas l’unanimité auprès des collectivités

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

La CRE n’aime décidément pas la « confusion des genres »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X