Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[portrait] Lutte contre la corruption

Jean-Christophe Picard, le chevalier blanc de l’éthique

Publié le 13/04/2018 • Par Sylvain Morvan • dans : France

Jean-Christophe Picard
© Eric Boizet / Alpaca/ Andia.fr
Fonctionnaire territorial dans le Sud de la France… et président d’Anticor depuis 2015, Jean-Christophe Picard a donné un nouvel élan à l’association de lutte contre la corruption, pour laquelle il n'hésite pas à s'exposer. Mais il demeure très discret sur son parcours professionnel.

Difficile de passer à côté d’Anticor depuis le début de l’année. L’association de lutte contre la corruption est sur tous les fronts. Le 15 janvier, le président de Radio France, Mathieu Gallet, était condamné à un an de prison avec sursis et 20 000 euros d’amende à la suite d’une plainte d’Anticor pour des faits de favoritisme pendant son mandat à la tête de l’Institut national de l’audiovisuel (INA).

Le lendemain, on apprenait que le Parquet national financier (PNF) ouvrait une information judiciaire dans l’affaire « Ferrand », du nom du chef de file des députés En Marche soupçonné de prise illégale d’intérêts : cette décision fait suite, là encore, à une plainte d’Anticor. Le 12 mars, l’association déposait une plainte contre X pour détournement de biens publics par négligence auprès du procureur de Paris : elle reproche aux autorités de l’Etat de ne pas avoir levé l’option d’achat dont il disposait sur les actions d’Alstom, le privant ainsi d’un gain de 350 millions d’euros. Et on en passe !

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Jean-Christophe Picard, le chevalier blanc de l’éthique

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X